用户工具

站点工具


20181025-bio


《世界报》2018年10月24日,第8页

Manger bio réduit les risques de cancer

Une étude montre que les gros consommateurs de produits bio ont un risque réduit de 25 % de développer la maladie

吃有机食物有助于降低癌症风险

  • les gros consommateurs de produits bio:常吃有机食品的消费者。一是gros形容词前置。二是gros有胖,大量。这里应该指“大量消费有机食品的人”。
  • réduit de 25 %: reduced by 25%,降低25%。可注意介词de的用法

[1] Pour les agences réglementaires, les résidus de pesticides dans l’alimentation ne présen- tent aucun risque pour la santé. Mais un corpus scientifique récent, sur les effets des mélanges de molécules et des expositions chroniques à faibles doses, suggère que les risques posés par les traces de produits phytosanitaires sont, au contraire, bien réels pour le consommateur. Une étude épidémiologique française, publiée lundi 22 octobre dans la revue JAMA Internal Medicine, est la première à pointer de tels risques dans la population générale, s’agissant du cancer.

  • les agences réglementaires: 监管部门
  • corpus(s发音):nm.素材,资料
  • les résidus de pesticides:农药残留。农药:pesticides
  • des mélanges de molécules: mélanges = lots of
  • produits phytosanitaires: 另外一个农药的说法
  • épidémiologique: 流行病学的
  • s'agir de: about。例如:de quoi s'agit-il? what is it about.
    • 它还有另一个意思:(il est nécessaire de) 。例如 il s'agit de se remettre au travail = we/you etc must get back to work
    • pointer:vi. 出现,显露

[2] Elle indique que les plus gros consommateurs d’alimentation issue de l’agriculture biologique ont un risque de cancer réduit de 25%, par rapport à ceux qui en consomment le moins. « Pour expliquer ces résultats, l’hypothèse de la présence de résidus de pesticides synthétiques bien plus fréquente et à des doses plus élevées dans les aliments issus de l’agriculture conventionnelle comparés aux aliments bio est la plus probable », indique Emmanuelle KesseGuyot, chercheuse (INRA) dans l’équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Inserm, INRA, université Paris-XIII) et coauteure de ces travaux. De fait, les types de cancer dont les risques sont les plus réduits chez les consommateurs d’aliments labellisés « AB » sont également associés aux expositions des agriculteurs aux pesticides.

  • par rapport à ceux qui en consomment le moins: with respect to those who consume less
  • synthetique 合成的
  • l’hypothèse 假说
  • dose 剂量
  • AB = Alimentation bio
  • inserm是相当于美国的NIH

Corriger les biais

[3] Conduits par Julia Baudry et Emmanuelle Kesse-Guyot, les auteurs ont exploité les données d’une grande cohorte, dite NutriNet, de près de 70 000 volontaires suivis entre 2009 et 2016. Ils ont divisé en quatre groupes les individus, en les classant des plus gros consommateurs de bio (environ plus de 50 % de leur alimentation), à ceux qui n’en consomment que de manière occasionnelle, ou jamais. Durant les sept années de suivi, 1 340 nouveaux cas de cancer ont ete registres; les auteurs ont ensuite observé la répartition de ces maladies dans les différents groupes.

  • une grande cohorte:是个临床试验的术语,就是一个试验组
  • exploiter:vt.开发,利用
  • cohorte:nf 群,帮,伙

[4] Au total, en tenant compte de toutes les localisations cancéreuses, la baisse du risque est de 25 % pour le groupe le plus consommateur de bio par rapport au groupe le moins consommateur. Mais les réductions de risque vont jusqu’à 34 % pour les cancers du sein post-ménopause, 76 % pour les lymphomes (un type de cancer du sang). « L’une des grandes forces de ces conclusions est qu’elles sont largement cohérentes avec les résultats des études menées sur les expositions professionnelles aux pesticides, explique l’épidémiologiste Philip Landrigan (Boston College, Etats-Unis), qui n’a pas participé à l’étude. Cela renforce grandement la plausibilité d’un lien entre l’effet mis en évidence et la présence de résidus de pesticides dans l’alimentation. » Les lymphomes, notamment, font partie des cancers surreprésentés chez les agriculteurs exposés aux pesticides.

  • lymphomes: 淋巴癌
  • toutes les localisations cancéreuses:
  • surreprésentés, 这些农民们,患这个淋巴癌几率比别人高
  • 大意:考虑所有的癌症种类的话,平均癌症发病率的降低为25%。但是对乳腺癌,淋巴癌的,对癌症发病率的降低高达34%和76%。
  • 老徐点评:这个对乳腺癌和淋巴癌的效果是惊人的~

[5] « C’est, à ma connaissance, la première fois que l’on met en évidence et à partir d’une enquête prospective [c’est-à-dire en suivant dans le temps un ensemble d’individus], un lien entre alimentation bio et risque de cancer, ajoute M. Landrigan. Les grandes forces de l’étude sont la taille de la cohorte et la durée du suivi. Il s’agit clairement d’une étude importante et ce résultat mérite beaucoup de considération. »

[6] L’une des difficultés de l’exercice est de corriger l’analyse de nombreux biais possibles. En particulier, des travaux antérieurs montrent que les consommateurs d’aliments bio ont en moyenne une alimentation plus saine, pratiquent plus régulièrement de l’exercice physique ou encore appartiennent à des catégories sociales plus élevées que la moyenne. Autant de facteurs qui influent sur le risque de contracter diverses maladies – dont le cancer. Les auteurs ont donc corrigé leur analyse grâce au relevé d’un grand nombre de caractéristiques des individus de la cohorte : indice de masse corporelle, niveau d’activité physique, catégorie socioprofessionnelle, qualité du régime alimentaire, statut tabagique, etc. «La prise en compte de ces nombreux facteurs de risque est à mettre au crédit des auteurs, estime l’épidémiologiste Rémy Slama (Inserm, université Grenoble-Alpes), qui n’a pas participé à ces travaux. Au total, il est peu plausible que des facteurs liés au style de vie, autres que la consommation d’aliments bio, soient en cause dans l’effet observé. »

  • indice:nm.指数,迹象
  • masse:nf.团,块
  • corpol,le:adj.身体的
  • régime:nm 饮食制度
20181025-bio.txt · 最后更改: 2018/10/26 06:07 由 221.212.116.56