用户工具

站点工具


20181125-p4-taiwan

Chi Chia-wei, héraut taïwanais du mariage homosexuel

Brice Pedroletti Les électeurs donnent leur avis dans cinq référendums citoyens samedi

Avec sa cravate arc-en-ciel, ses lunettes cerclées d’or et sa silhouette frêle, Chi Chia-wei, 60 ans, est une célébrité à Taïwan. C’est par lui qu’est arrivée en 2017 la décision historique de la Cour suprême exigeant du gouvernement qu’il adopte sous deux ans, donc d’ici à mai 2019, une législation autorisant les unions homosexuelles. Mais à six mois de cette date, Taipei n’a toujours pas agi – retardant le sacre de Taïwan comme premier pays d’Asie à permettre le mariage pour tous.

  • cravate arc-en-ciel 彩虹领带
  • lunettes cerclées d’or 金丝边眼镜
  • frêle 脆弱的
  • la Cour suprême 最高法院
  • sacre 加冕仪式

Le mariage homosexuel s’est invité dans les élections municipales de Taïwan du samedi 24 novembre, en devenant le thème central de cinq des dix référendums d’initiative citoyenne auxquels les électeurs sont invités à répondre sur leur bulletin de vote en même temps qu’ils choisiront leurs édiles. Trois de ces référendums, soutenus par des organisations chrétiennes, s’opposent au mariage pour tous et à une éducation dans les collèges sur les droits LGBT (lesbien, gay, bisexuel, transgenre), proposant à la place une forme d’union civile. Taïwan, selon la « Coalition pour le bonheur de la génération prochaine », ne « serait pas prêt pour un tel bouleversement de sa culture et de ses valeurs familiales ».

  • bulletin de vote 选票
  • en même temps 同时
  • édile 市政官员

Deux autres référendums veulent la sanctuarisation du mariage pour les personnes de même sexe et de l’éducation aux droits LGBT. Le premier ministre de Taïwan, Lai Ching-te, a déjà fait savoir mi-octobre que son gouvernement « prendra soigneusement en compte » les résultats des urnes. « L’interprétation constitutionnelle a rendu furieux les anti-mariage pour tous. Ils rameutent leurs troupes et espèrent faire pression sur le politique », explique l’avocate Victoria Hsu, présidente de l’Alliance pour la promotion des droits du partenariat civil, l’une des ONG historiques du combat pour le mariage pour tous.

  • prendra soigneusement en compte
  • rameuter leurs troupes 重新召集人群,再次煽动人们

Dans cette phase finale où il faut convaincre l’opinion, Chi Chia-wei ne s’épargne aucun effort. Il est de tous les rassemblements, parle sur les plateaux télévisés, participe aux marches des fiertés – celle de Taipei, mais aussi des villes de province. « Personne n’ose l’attaquer. Il est devenu une icône à Taïwan, tout le monde reconnaît son dévouement », poursuit Victoria Hsu.

Regards obliques

Le militant a presque gagné le combat de sa vie. Sa dernière action en justice, en 2013, contre le registre des affaires familiales de Taipei, a mené à une saisine de la Cour suprême qui jugea non constitutionnelle, le 24 mai 2017, la discrimination contre les couples du même sexe devant le mariage. « La première chose que j’ai dite aux juges, c’était que j’avais attendu quarante et un ans, six mois et vingt-quatre jours pour être entendu, depuis le jour où j’ai découvert que j’étais homosexuel et décidé de promouvoir la cause du mariage pour tous », explique-t-il au sujet de son audition historique par la plus haute juridiction.

  • saisine: submission of a case before the court

Cette bataille a commencé, raconte Chi Chia-wei, en septembre 1975, l’année de la mort du dictateur Tchang Kaï-chek qui tenait Taïwan. L’association psychiatrique américaine a rayé l’homosexualité de la liste des désordres mentaux, la nouvelle fait son chemin jusqu’aux médias de Taïwan. Chi Chia-wei sort doucement du « placard » dans sa famille, puis au lycée. Son absence de complexes, sa simplicité feront, pense-t-il, qu’il sera partout accepté – même à l’armée. Ses parents s’entendent bien et il en a tiré la conclusion qu’il veut se marier quand il aura « trouvé la personne adéquate ».

  • rayer 划线,除去。
  • la liste des désordres mentaux 精神疾病的单子
  • la nouvelle fait son chemin jusqu’aux médias de Taiwan 这则消息得到台湾媒体的重视
  • sortir doucement du “placard” 出柜
  • dans sa famille, puis au lycée 先是在家里(出柜),然后在学校(高中)。
  • la personne adéquate 合适的人选。 注意这里 adéquate 和英文里意思的差别

En tant qu’enseignant, sa franchise lui nuit : les élèves rapportent à leurs parents que leur professeur est homosexuel, et ceux-ci se plaignent vite au responsable de l’école. Chi Chia-wei démissionne. Il fera plusieurs petits boulots. Ce sont les années sida. Le militant décide en 1986 d’organiser une « conférence de presse internationale » dans un McDonald’s de Taipei pour défendre les droits des personnes contaminées – brisant au passage un tabou en étant la première personne à se déclarer publiquement homosexuelle à Taïwan.

  • en tant qu’enseignant 作为教师。 en tant que= en qualité de
  • sa franchise lui nuit 他的坦率毁了他。 nuit动词原形是nuire
  • les années sida 艾滋病时代

Mais l’île est alors encore sous loi martiale, toute agitation citoyenne est vue comme subversive. Il est arrêté. « J’ai été emmené dans une prison militaire. Seule ma famille savait. Je n’étais pas rassuré les premières soixante-douze heures. A l’époque, on pouvait être exécuté pour un rien », dit-il. Car les autorités ont élaboré un vrai scénario : « J’étais le petit ami d’un gangster, qui avait volé une banque pour financer ma campagne d’agitation ! » Un tribunal le condamne finalement à une peine légère pour activités politiques illégales.

  • sous loi martiale = under martial law
  • toute agitation citoyenne est vue comme subversive 所有的群众运动都被视为具有颠覆政府的性质
  • pour un rien = for nothing
  • élaborer un vrai scenario 编造一个真实的剧本

Quand il sort de prison, six mois plus tard, la loi martiale a été levée : Taïwan se démocratise. Chi Chia-wei trouve l’âme sœur en 1988. Son compagnon subvient à ses besoins. Il s’engage à temps plein dans la défense des porteurs du VIH, anime une ligne téléphonique d’assistance, recueille des dons dans la rue – et les regards obliques de ceux que mettent mal à l’aise sa maigreur et sa sexualité.

  • l’âme sœur = soul mate
  • subvenir a ses besoins 供给他的需要
  • a temps plein 公开的,光天化日之下
  • porteurs du VIH HIV携带者
  • animer une ligne téléphonique d’assistance 推动(建立)了一条求助热线
  • recuerille des dons dans la rue在大街上接受捐赠
  • les regards obliques 斜视的眼光
  • maigreur 消瘦

L’activiste imagine de drôles de solutions, comme proposer à un organisme de crédit d’employer des personnes atteintes du sida, alors ostracisées, dans le recouvrement de créances, avec l’idée que les mauvais payeurs rembourseront par crainte d’être contaminés. En 1998, Chi Chia-wei mène sa première action contre le registre familial qui refuse d’inscrire son union avec son compagnon. Il le fera régulièrement. Jusqu’en 2013, quand Victoria Hsu et son ONG l’épaulent et trouvent la faille. Si une loi est adoptée, il se mariera. Mais pas tout de suite, confie-t-il : il a une « date anniversaire » en tête, et attendra ce jour.

  • l’activiste imagine de drôles de solutions
  • des personnes atteintes du sida 得了艾滋病的人
  • ostracisée 被放逐,被孤立
  • le recouvrement de créances 收回款项。
  • épauler 支持
  • trouver la faille = find the loophole
  • date anniversaire 纪念日
20181125-p4-taiwan.txt · 最后更改: 2018/12/02 08:29 由 193.51.104.24