用户工具

站点工具


20181127-p6-emploi

Emplois cherchent candidats

Béatrice Madeline

Alors que la France comptait 3,4 millions de chômeurs fin septembre, plusieurs secteurs ont du mal à recruter : informatique, industrie, construction, agriculture, etc. Sous-qualification, formation continue inefficace, mais aussi emplois mal rémunérés expliquent ce paradoxe

  • chômeurs: 失业者
  • avoir du mal à…有困难做某事
  • sous-qualification: 资质不够
  • formation contiue:继续教育
  • mal rémunérés: 报酬不足

Le groupe Divalto, éditeur de logiciels à destination des PME-PMI, se porte bien. En 2017, son chiffre d’affaires a presque atteint les 25 millions d’euros, en hausse de 18 %. Un résultat qui pourrait être meilleur encore, selon le président de Divalto, Thierry Meynle, si cette belle PME n’avait un problème de taille : le recrutement. Alors que l’entreprise cherche à embaucher une centaine de personnes au cours des deux à trois ans à venir afin d’accompagner son développement, il lui faut en moyenne six mois pour recruter un informaticien ou un intégrateur ! Une situation préjudiciable à l’entreprise – et, à grande échelle, un véritable handicap pour l’économie française.

  • logiciel: 软件
  • PME:中小型企业
  • PMI:中小型工业
  • se porte bien 状态很好,很健康的意思。 这里是个拟人的手法
  • un problème de taille: a big problem
  • un intégrateur 系统工程师
  • une situation préjudiciable a l’entreprise 这个状况对于对于这个企业是有害的。 注意 préjudiciable 是有害的。detrimental 的意思

« Nous sommes considérablement freinés dans notre développement par ce problème de ressources. Cela entraîne des retards pour nos clients, et il y a des affaires sur lesquelles nous n’allons pas… Nous estimons entre 10 % et 20 % la progression de chiffre d’affaires qu’on ne capte pas à cause de cela », affirme Thierry Meynle. Le groupe Divalto est loin d’être un cas isolé. « Aujourd’hui, c’est LE sujet dans notre secteur », souligne M. Meynle. « Selon les chiffres donnés par Syntec [fédération professionnelle qui rassemble 1 250 entreprises du secteur de l’ingénierie, du numérique, des études et du conseil], il ne manque pas loin de 100 000 informaticiens en France. »

  • freiné:处于刹车状态
  • loin d'être un cas isolé: 远不是孤立的案例

L’informatique n’est pas le seul métier concerné. Aussi étonnant que cela puisse paraître dans un pays qui comptait 3,4 millions de chômeurs fin septembre (chiffres de Pôle emploi), plusieurs secteurs ont du mal à recruter : l’industrie, la construction, le commerce, les services aux entreprises et aux particuliers – sans oublier l’agriculture, qui cherche régulièrement des bras pour les vendanges et autres récoltes, selon les données de Pôle emploi.

  • bra 这里是劳动力的意思。
  • les vendanges et autres récoltes:收获葡萄和其他作物的收获

Une situation qui pourrait laisser penser un peu rapidement qu’il suffirait aux chômeurs « de traverser la rue » pour trouver du travail, comme l’a affirmé Emmanuel Macron le 16 septembre à un demandeur d’emploi interloqué. Mais, sur le marché du travail, l’adéquation entre l’offre et la demande n’est pas une question de rue à traverser, mais plutôt de compétences.

  • de traverser la rue: 这个梗来自马克龙
  • l'adéquation entre l’offre et la demande 供求之间的吻合。

Au total, selon les estimations de Pôle emploi, ce serait entre 200 000 et 333 000 emplois (dont 110 000 à 181 000 emplois durables) qui n’auraient pas trouvé preneur en France en 2017. Dans neuf cas sur dix, ces recrutements n’ont pas abouti faute de candidats formés en nombre suffisant ou parce que les candidats ne disposaient pas d’une « technicité assez pointue ».

  • preneur: taker
  • aboutir:成功
  • faut de: 缺乏。。。
  • une technicité assez pointue 特别的技术点

« Nous n’avons plus de filières de formation dans notre métier », confirme Alain-Michel Ceretti, directeur commercial d’Europlacer Industries, qui fabrique des machines de production pour l’industrie lourde et particulièrement pour l’aéronautique. « Le départ d’un technicien compétent d’une usine peut être un drame absolu, car, parfois, il est le seul à maîtriser un process de fabrication. En France, on forme des ingénieurs en électronique de bon niveau, mais la production souffre. »

  • un drame absolu: 绝对的悲剧

« pertes de compétences importantes »

En cause ? « Deux signaux très négatifs envers l’industrie », poursuit M. Ceretti. « D’abord, Alain Juppé, quand il a dit, en 1996, que Thomson Multimédia valait “1 franc symbolique”. Puis en 2001, quand Serge Tchuruk, son PDG à l’époque, a déclaré qu’Alcatel allait devenir une entreprise sans usines. » Deux coups de tonnerre qui ont contribué à vider les filières de formation industrielle de leurs jeunes.

  • coup de tonnerre: 惊雷

« La crise industrielle a généré des pertes de compétences importantes, car on a pensé que ces secteurs ne repartiraient pas », analyse Alain Trannoy, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) et membre du Cercle des économistes. « Aujourd’hui, on peut estimer que 10 % des emplois industriels ne trouvent pas preneurs : c’est d’autant plus important que l’industrie est un secteur qui génère une vraie activité en aval. On subit une perte de chiffre d’affaires et un manque à gagner de PIB. »

  • repartir 重新出发,重新启动。
  • en aval: 下游

Au-delà de la situation particulière de l’industrie et de quelques autres métiers, comme les métiers de bouche, qui ont subi une forte désaffection avant de revenir en grâce, il semble toutefois que la France souffre d’un problème fondamental, comme le pointe Vincent Donne, chef de projet formation professionnelle et compétences chez France Stratégie : « En France, ce qui manque le plus, ce sont les compétences de base. Un grand nombre de jeunes (environ 100 000 chaque année) sortent du système éducatif sans aucune qualification, et ensuite, c’est compliqué car ils sortent des dispositifs de formation. » Le rapport de l’OCDE publié en février 2018 confirme ce diagnostic. Il démontre que la France connaît « un certain degré de pénurie pour la majorité des compétences », notamment l’ingénierie, la technologie, mais aussi des compétences plus transversales telles que la communication verbale, la résolution de problèmes complexes et la gestion.

  • les métiers de bouche 粮食行业
  • une forte désaffection 严重的失望,失去兴趣
  • sans aucune qualification:没有任何技能
  • pénurie: 缺失
  • transversale 跨领域的。超越领域的。

« La part des gens sous-qualifiés est plus importante en France qu’ailleurs », ajoute Stéphane Carcillo, chef de la division emploi et revenus à l’OCDE, qui rappelle qu’un demandeur d’emploi sur deux en France n’a pas dépassé le niveau du bac. Le problème est d’autant plus important que même des métiers peu qualifiés en apparence tendent à devenir techniques : un chauffeur de camion-benne à ordures, par exemple, a aujourd’hui non seulement besoin de posséder le permis de conduire ad hoc, mais aussi d’avoir des compétences numériques pour gérer les tableaux de bord technologiques à bord de l’engin qui permettent d’organiser les tournées, etc. Même chose pour un agent de tri dans une usine de traitement des déchets dont le poste se transforme en agents de tri/qualité avec le développement des technologies de tri optique.

  • camion-benne à ordures: 垃圾翻斗车
  • le permis de conduire: 驾照
  • ad hoc 拉丁语,特定的
  • les tableaux de bord: (汽车驾驶室里的)仪表盘
  • un agent de tri 分拣工
  • une usine de traitement des déchets: 垃圾处理工厂
  • des technologies de tri optique: 光学分拣技术

Quant à la formation continue, elle ne remplit pas suffisamment son rôle : « On dépense beaucoup d’argent pour des formations qui ne sont pas évaluées, et seule une faible part des salariés sont formés » au cours de leur vie professionnelle, rappelle également M. Carcillo. Et ce ne sont pas, dans leur grande majorité, les moins bien formés au départ. Pour Patrick Artus, chef économiste chez Natixis, les conséquences sont « graves ». Selon son analyse, le faible niveau des compétences en France dégrade le taux de robotisation des entreprises – faute justement de savoir-faire –, affecte les gains de productivité et la croissance économique potentielle, aggravant in fine la pauvreté et donc les dépenses publiques. « Le problème des compétences est un problème absolument central », insiste-t-il. A titre d’exemple, « la variation du taux d’emploi entre la France et l’Allemagne s’explique à 70 % par les compétences disponibles, et 30 % seulement par les différences en matière de cotisations sociales ». « Si on veut résoudre le problème du chômage en France, il faut s’attaquer à l’amélioration des compétences, avant toute politique macroéconomique », tranche M. Artus.

  • Et ce ne sont pas, dans leur grande majorité, les moins bien formés au départ. 这些人,总体来说,一开始并非教育程度最低的。
  • la formation continue: 继续教育
  • in fine 拉丁文,最终
  • les dépenses publiques:公共开支
  • a titre d’exemple: for example
  • en matière de cotisations sociales 社会贡献

faible attractivité

Et les employeurs ? N’auraient-ils aucune part de responsabilité dans les difficultés qu’ils rencontrent pour recruter ? Quentin, 30 ans, a fait une école de commerce avant de devenir sommelier. Il vient de jeter le gant après quelques années dans la restauration. Employé comme serveur plus que comme sommelier, mal rémunéré pour des journées de travail à rallonge, traité sans égards par une clientèle huppée et un patron exigeant, il a démissionné en même temps que quelques-uns de ses collègues. Il est sur le point de se reconvertir en caviste franchisé.

  • jeter le gant 投降,放弃。这是拳击的术语
  • des journées de travail a rallonge 工作时间长
  • traité sans égards par une clientèle huppée 高端客户的不尊重
  • un patron exigeant 要求苛刻的客户
  • se reconvertir en caviste franchisé 转化为酒窖师

Lola, issue de la prestigieuse école de cuisine Ferrandi, s’est mise aux abonnés absents. Elle ne répond plus aux offres d’emploi, échaudée par l’atmosphère détestable qui règne dans les cuisines des restaurants, et s’interroge sur son avenir. Pourtant, ni Quentin ni Lola ne manquent de compétences… « Dans des secteurs tels que le bâtiment ou la restauration, il y a un problème d’écart entre l’offre et la demande, dans la mesure où ces métiers ne sont pas toujours bien considérés ou bien rémunérés non plus, constate Alain Trannoy, de l’EHESS. Il y a un problème d’écart entre les attentes des travailleurs et ce que les entreprises leur offrent. » Améliorer les conditions de travail et le niveau des rémunérations pourrait permettre d’accroître l’attractivité de certains secteurs en peine de main-d’œuvre.

  • s’est mise aux abonnes absents
  • échaudée: (英) burned
  • les attentes des travailleurs: 工作者的期望值
  • en peine de main-d’oeuvre 缺乏劳动力

Pour Vincent Donne, de France Stratégie, le salaire n’est pas la seule solution. « D’autres pistes consistent à améliorer les conditions de travail, à repenser les horaires, à sécuriser le contrat de travail, en ayant recours, par exemple, aux groupements d’employeurs qui permettent aux salariés d’être en CDI, ou encore à proposer un logement au salarié, explique-t-il. Tout ce qui peut offrir une forme de sécurité de l’emploi, notamment chez les saisonniers, est intéressant. » Seul problème, reconnaît-il, « quand on interroge les employeurs qui déclarent rencontrer des difficultés de recrutement, seuls 38 % disent qu’ils sont prêts à travailler sur l’attractivité des emplois offerts ».

  • les saisonniers 季节性工人

Pour M. Trannoy, le niveau du smic en France, « pratiquement le plus élevé de tous les pays occidentaux », conjugué à une productivité elle aussi très élevée, 10 % à 15 % supérieure à celle de la Grande-Bretagne, ne sont pas totalement étrangers, paradoxalement, à la faible attractivité de certains emplois. En effet, « les chefs d’entreprise ont tendance à trouver que les salariés ne sont pas assez productifs » par rapport à la norme française, d’autant plus que leur rémunération leur apparaît, elle aussi en termes relatifs, élevée, alors « que les salariés trouvent que le boulot n’est pas captivant ». D’où un décalage entre « ce que désirent les travailleurs et ce que les entreprises leur offrent ». Selon l’économiste, pour sortir de cette impasse, une piste serait de développer l’apprentissage dans les métiers concernés. « C’est ce qui se passe en Suisse, en Autriche ou en Allemagne, et les jeunes et les patrons sont beaucoup plus en phase sur leurs attentes respectives », plaide-t-il.

  • smic 最低工资
  • décalage: 脱节
  • en phase: in phase, in sync.

Système « à la finlandaise »

Le problème de la formation et des compétences, lui, ne se résoudra pas en quelques mois. Tous les experts s’accordent à dire qu’il faudra quelques années pour recoller au peloton. Repenser l’enseignement dès l’école primaire, avec un système « à la finlandaise » où les meilleurs « tirent » les autres vers le haut, rouvrir des filières de formation délaissées, relancer l’apprentissage – une antienne ! – pour rapprocher le contenu des formations des besoins des entreprises, améliorer la formation tout au long de la vie pour permettre aux gens d’accroître en permanence leur employabilité, voilà l’ordonnance préconisée par les économistes et l’OCDE pour mettre fin aux pénuries de main-d’œuvre. A cet égard, la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel », votée à l’été 2018 pour une mise en œuvre en 2019, est créditée d’un bon capital de sympathie. « La révolution visée par la réforme en cours est importante, parce qu’elle vise à créer un quasi-marché de la formation professionnelle en France », note Stéphane Carcillo. La loi cible également en priorité les personnes les moins qualifiées, qui sont paradoxalement celles qui se forment le moins.

  • recoller au peloton: 这是自行车赛的术语。peloton是群的意思。recoller au peloton就是赶上大部队
  • délaissée 忽略的
  • une antienne 分部
  • l’ordonnance: (医生开的)处方
  • préconisée 推荐的。recommended。(VPF.p.96) Tout le monde prône les vertus du sport: les médecins préconisent (=recommandent)la pratique régulière du sport.
  • être créditée d’un bon capital de sympathie

Quant à la formation en apprentissage, toujours aussi critiquée en France, elle devrait grandement s’améliorer, selon Patrick Artus : « A l’avenir, les CFA [Centre de formation des apprentis] ne recevront de l’argent qu’en fonction de leurs résultats sur le marché du travail », souligne-t-il. Une réforme « spectaculaire », qui ne devrait pas tarder à venir à bout des formations les moins efficaces et à favoriser les plus demandées sur le marché du travail. Sans attendre les effets de la loi, Thierry Meylne, le patron de Divalto, va chercher lui-même de jeunes décrocheurs pour les former en interne. Une manière de ne pas compter uniquement sur la puissance publique pour améliorer la situation.

  • grandement 大幅的
  • a bout de: 以。。。为目的
  • decrocheurs: drop out。 弃学的人
  • pour les former en interne: 内部培训
20181127-p6-emploi.txt · 最后更改: 2019/01/29 10:06 由 82.251.53.114