用户工具

站点工具


20181208-p36-alibaba

Un dirigeant d’Alibaba arrêté pour corruption

Simon Leplâtre

Après le cinéma, le monde de la tech est dans le collimateur des autorités chinoises

SHANGHAÏ - correspondance

Coup dur pour Alibaba : le chef de sa section vidéo, Yang Weidong, à la tête de la plate-forme Youku, a été arrêté lundi 3 décembre et a « démissionné », a indiqué Alibaba dans un communiqué. Yang Weidong est suspecté d’avoir « recherché des bénéfices économiques », un euphémisme courant pour parler de corruption. Une affaire qui rappelle que dans la technologie aussi la corruption est présente, en Chine, même si les cas sont plus courants dans les secteurs traditionnels comme l’immobilier. Quelques jours plus tôt, Meituan Dianping, géant de la livraison et des services, annonçait une enquête sur 89 employés, dont 30 au sein de l’entreprise et 59 chez des partenaires.

  • coup dur: 沉重打击
  • un euphémisme courant 流行的委婉说法

Yang Weidong a fait carrière chez Nokia puis Lenovo, avant de rejoindre Youku Tudou en 2013 comme vice-président de la plate-forme vidéo à succès. Lorsque celle-ci est rachetée par Alibaba, en 2015, Yang Weidong est l’un des rares cadres à conserver son poste. Il prendra même la présidence tournante de la branche divertissement et médias digitaux d’Alibaba, début 2018. Il a été remplacé pour tous ses postes par le directeur général d’Alibaba Pictures, Fan Luyuan, qui continue à exercer ses fonctions à la tête des studios d’Alibaba.

  • la presidency tournante: 轮值总裁

D’après le magazine économique chinois Caijing, Alibaba avait lancé une enquête interne sur le dirigeant depuis quelque temps. L’enquête porte sur des sommes de plus de 100 millions de yuans (12,7 millions d’euros), indûment touchées par le dirigeant, indique le magazine, qui ne cite pas ses sources. Les faits auraient eu lieu cette année et concerneraient une émission de variétés à succès, « C’est ça ! » (« Zhe jiu shi ! »).

  • indûment: unduly, unjustifiably
  • une émission de variétés à succès: 一个成功的综艺电视节目。

Alibaba est engagé dans une course aux abonnés contre ses principaux rivaux détenus par les deux autres géants du Web chinois, Tencent Video, et le leader du secteur, iQiyi, plate-forme détenue par Baidu. Pour attirer des abonnés, les plates-formes investissent lourdement dans la production de contenus. Fin 2016, Alibaba divertissement, qui gère Youku, ainsi que la production de films et la vente de billets, avait annoncé 50 milliards de yuans d’investissements sur trois ans.

  • être engagé dans une course aux abonnes contre ses principaux rivaux: 在和主要竞争对手在订阅者的争夺中赛跑

L’industrie du cinéma ciblée

Mais la course à la production a entraîné une inflation des salaires des stars chinoises, et des pratiques d’évasion fiscale. Cette année, les autorités, engagées dans une campagne contre la corruption depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping début 2013, ont ciblé l’industrie du cinéma. Fan Bingbing, l’actrice la plus populaire du moment, en a fait les frais cet été. Après avoir disparu pendant trois mois, elle est réapparue début septembre, elle a présenté ses excuses et remboursé 113 millions d’euros au fisc chinois. D’autres stars seraient en contact avec les autorités pour régulariser leur situation, d’après la presse chinoise.

  • evasion fiscale: 逃税
  • faire frais de: 为。。。承担责任
  • presenter ses excuses: 道歉

Plusieurs dirigeants de plates-formes ont été condamnés pour corruption ces dernières années, comme Lu Fanxi, ancien vice-président de Youku, en 2016. Un an plus tôt, Liu Chunning, directeur exécutif de Youku, était condamné pour des faits remontant à ses fonctions chez Tencent.

  • remontant à: 追溯到
20181208-p36-alibaba.txt · 最后更改: 2019/03/17 07:48 由 82.251.53.114