用户工具

站点工具


20181212-p2-turquie

LA RÉPRESSION DES GÜLÉNISTES

Turquie : la traque mondiale d’Erdogan

  • traque; hunt

Nicolas Bourcier

Un système d’enlèvements, de détentions secrètes et de torture a été mis en place depuis le putsch raté de 2016

  • enlèvement 绑架
  • le putsch raté de 2016 失败的政变

ENQUÊTE

La purge engagée par le président turc Recep Tayyip Erdogan contre le mouvement islamiste du prédicateur Fethullah Gülen, accusé d’avoir fomenté le putsch raté du 15 juillet 2016, ne faiblit pas. De nouveaux coups de filet sont annoncés chaque semaine. « Nous allons continuer notre lutte aussi longtemps qu’il le faudra, jusqu’à ce que nous les ayons entièrement effacés de la carte », a répété récemment le numéro un turc alors qu’il s’adressait aux parlementaires de son Parti de la justice et du développement (AKP).

  • le prédicateur: preacher
  • faiblir: 变弱
  • coup de filet: raid
  • parlementaire 国会议员们

Le soulèvement d’une partie de l’armée contre le pouvoir civil, survenu dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 juillet au prix de 250 morts et de 1 500 blessés, a bouleversé en profondeur la Turquie. Désignés comme étant ses instigateurs, ce qu’ils nient, les adeptes du mouvement du prédicateur Gülen sont poursuivis sans relâche tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Depuis le coup d’Etat raté, 217 971 personnes soupçonnées d’appartenance au mouvement ont été interpellées, plus de 50 000 ont été condamnées, dont une majorité de gülénistes. Les universités, les écoles, les associations liées au prédicateur ont été fermées, de nombreuses entreprises liées au mouvement ont été saisies par l’Etat.

  • soulèvement 起义
  • survenir: occur
  • instigateur : 煽动者
  • nier 否认
  • adepte : 信徒
  • appartenance :属于
  • interpeller 逮捕

Extraditions refusées

Ankara a aussi réussi à contraindre au moins vingt pays à fermer ou transférer à de nouveaux propriétaires des centaines d’écoles du mouvement Gülen. A son apogée, lorsqu’il était encore l’allié du numéro un turc, le prédicateur était à la tête d’un réseau de 2 000 écoles réparties dans 160 pays à travers le monde, de l’Afghanistan aux Etats-Unis, en passant par l’Asie centrale et les Balkans.

  • le mouvement Gulen
  • reparties 分散在 (VPF.p.10) Les objets sont repartis dans les différentes pieces. (Idée de norme)

Le président Erdogan n’a de cesse de poursuivre le mouvement de sa vindicte. Ces deux dernières années, Ankara a noyé Interpol sous les demandes de poursuites à l’endroit de présumés gülénistes, mais aussi contre des opposants politiques réfugiés en Europe. Réclamée à la justice américaine, l’extradition du « Hoca » (le « maître » Fethullah Gülen selon ses adeptes) qui, depuis 1999, gère les affaires de la confrérie depuis sa résidence en Pennsylvanie (Etats-Unis), a été refusée, faute de preuves suffisantes.

  • vindicte: persécution
  • faute de preuves suffisantes 缺乏足够的证据

« Aucun Etat n’a répondu positivement à nos demandes d’extradition des membres du réseau terroriste Gülen. Ni les Etats-Unis, ni la Grande-Bretagne, ni l’Allemagne n’ont accédé à nos requêtes », a reconnu Andulhamit Gül, le ministre turc de la justice, dimanche 9 décembre. Incapable de prouver le bien-fondé de sa chasse aux sorcières, Ankara a opté pour la force, multipliant les enlèvements, les intimidations, les pressions diplomatiques.

  • chasse aux sorcières: witch hunt

Selon une enquête menée par neuf médias internationaux, dont Le Monde, les services secrets du MIT (Milli Istihbarat Teskilati, l’Organisation nationale du renseignement turc) ont organisé, ces deux dernières années, un système d’enlèvements, de détentions arbitraires et de torture de gülénistes dans des prisons secrètes, des « sites noirs », en Turquie.

  • 普通列表项目

Pour la première fois, deux hommes, qui ne se connaissent pas, tous deux membres de la confrérie güléniste, livrent un témoignage précis des tortures subies pendant plusieurs mois au cœur même de la Turquie. Les détails des sévices sont invérifiables. Ils n’en demeurent pas moins crédibles, en premier lieu parce que les méthodes appliquées par les différentes équipes de tortionnaires se ressemblent. En février, le rapporteur spécial de l’ONU, Nils Melzer, s’était inquiété de la hausse des accusations de torture et du manque de réactions d’Ankara.

  • sévices: physical abuses
  • en premier lieu 一开始

L’enquête montre comment les autorités turques ont arrêté, enlevé ou transféré plus de 200 ressortissants turcs installés dans une vingtaine de pays dans le monde. Certains avaient obtenu la protection de l’ONU en tant que demandeurs d’asile.

  • ressortissants turcs 土耳其侨民

Des disparitions ont été recensées. Selon le Centre de Stockholm pour la liberté, un groupe de journalistes en exil originaires de Turquie, une vingtaine de personnes ont disparu rien que sur le sol turc. Öztürk Türkdogan, le président de l’association turque des droits de l’homme (IHD), a évoqué, lui, près de 15 enlèvements. Selon Wenzel Michalski, directeur de Human Rights Allemagne, « nous devons partir du principe que la torture est dans ces cas systématique ».

  • un group de journalistes en exil originaires de Turquie: 一群海外流亡的原土耳其记者们
  • une vingtaine de personnes ont disparu rien que sur le sol turc. 仅在土耳其本土就有二十多个人失踪

Les autorités turques reconnaissent les enlèvements hors des frontières du pays. Depuis le putsch raté, le MIT a « emballé 80 gülénistes dans 18 pays différents pour les ramener en Turquie », a reconnu Bekir Bozdag, qui était alors le porte-parole du gouvernement, lors d’une interview à la chaîne Habertürk TV, le 5 avril., avait assuré pour sa part Hüseyin Aydin, l’avocat du président turc, quelques jours plus tôt.

  • 普通列表项目

La Turquie n’est pas la seule à poursuivre ses adversaires à l’étranger, et ce n’est pas la première fois qu’elle le fait. Mais cette traque globale, assortie d’un système bien rodé d’exfiltrations, de mises à l’isolement, de sévices destinés à produire des aveux est singulière par sa rapidité et sa brutalité.

  • aveux 供词,口供

Les Américains appelaient « extraordinary renditions » (transferts exceptionnels de détenus) leur programme secret concocté dans le cadre de leur guerre globale contre la terreur déclenchée par George W. Bush après le 11 septembre 2001. L’Agence centrale de renseignement (CIA) a kidnappé à travers le monde des personnes suspectées d’être des terroristes. Elle les a transférés secrètement en avion vers des endroits éloignés pour les y enfermer, des « sites noirs », où la torture était pratiquée, dans plusieurs pays en dehors des Etats-Unis.

  • 普通列表项目

L’allié devenu bête noire

Notre enquête démontre que la Turquie a mis en place un programme similaire d’enlèvements. A trois différences près : le MIT ne kidnappe pas uniquement les Turcs en dehors de la Turquie. Les victimes sont des ressortissants turcs. Et les autorités n’ont pas besoin de les envoyer à l’autre bout du monde.

Fort de sa puissance financière et son entregent, le mouvement Gülen a étendu ses ramifications à la diaspora turque. C’est ce qui explique, pour Ankara, cette traque globale. La dimension multinationale du mouvement a d’ailleurs longtemps servi de tremplin aux officiels de l’AKP, hommes d’affaires ou même diplomates, qui, en visite à l’étranger, ne manquaient pas de confier leur agenda à Tukson, l’association des hommes d’affaires liée à l’imam Gülen, connue pour son carnet d’adresses bien rempli.

  • entregent: doigté, habilité a la vie sociale
  • étendre ses ramifications à…
  • la diaspora turque 土耳其的侨胞们
  • tremplin 跳板

A l’époque, le mouvement Gülen marchait main dans la main avec les islamo-conservateurs de l’AKP. Une alliance forgée dès l’arrivée de Recep Tayyip Erdogan au pouvoir, en 2003. Puissants financièrement, établis à l’étranger, bien éduqués grâce à leurs écoles de bon niveau, les gülénistes ont longtemps constitué une vaste réserve de cadres pour le parti dirigeant.

  • 普通列表项目

Ses adeptes, des conservateurs pieux, votaient en bloc pour l’AKP. Petit à petit, avec l’accord des autorités, le mouvement a infiltré toutes les strates de l’administration. Erdogan l’a reconnu, trois semaines après le putsch raté. « Que ne leur a-t-on pas donné ! J’ai aidé cette structure, comme d’autres, pensant que nous aurions pu converger vers un dénominateur commun minimum, même si de nombreux aspects chez eux ne me convenaient pas. »

  • un dénominateur commun minimum: a minimum common denominator

Au plus fort de leur idylle, Gülen a rendu un grand service à Erdogan en l’aidant à se débarrasser de la tutelle envahissante de l’armée. Sur ce point, les deux hommes sont tombés d’accord pour faire rentrer les militaires dans leurs casernes. Leur désir de revanche était fort sur cette élite à épaulettes qui s’était opposée jadis à l’avènement de l’islam politique en Turquie.

  • idylle: love affaire (VPF.p.128) Felix en pince pour Nina=il a le béguin pour elle = il s’est entiché =amouraché d’elle. Il croit avoir trouvé l’amour de sa vie, mais cela ne durera pas, c’est une amourette d’adolescents. Ils ont noué une idylle pendant les vacances.
  • la tutelle envahissants de l'armées 军队无所不在的控制
  • tomber d’accord: 不约而同
  • cette elite a epaulettes 带肩章的精英:指军队
  • jadis:autrefois
  • l’avenement: 到来

Entre 2007 et 2013, une purge est déclenchée contre les militaires. Des procès retentissants se succèdent. Les dossiers sont instruits par des magistrats gülénistes, les audiences sont relayées par les médias du prédicateur. Or, très vite, les procès se dégonflent. Il s’avère que des dossiers d’accusation ont été fabriqués de toutes pièces par des policiers et des magistrats au service du mouvement.

  • Retentissant: sensational

Ankara reste sourd à ces révélations jusqu’à ce que les procureurs gülénistes dirigent leurs enquêtes vers l’entourage de M. Erdogan, révélant, en décembre 2013, un scandale de corruption au sein du gouvernement islamo-conservateur.

Il faudra attendre le 20 mars 2015 pour que le président dénonce son alliance avec Gülen. « Moi, et le pays tout entier, avons été bernés. Toute cette affaire n’était qu’un complot orchestré par une organisation avide de mettre la main sur la Turquie », confie alors M. Erdogan, en visite à l’académie militaire d’Istanbul.

  • bernés 被欺骗

Passé d’allié à bête noire, Fethullah Gülen est décrit par les officiels turcs comme le chef de file d’un « Etat parallèle » aux ramifications internationales, un ordre fanatique dont les adeptes sont soumis aux injonctions de leur chef spirituel. Considérés comme seuls responsables du putsch, ils sont impitoyablement traqués, souvent emprisonnés et torturés.

  • chef de file: 头领
  • bête noire 替罪羊

Sollicité, le gouvernement turc n’a pas répondu à nos questions dans le cadre de l’enquête, #blacksitesturkey. Dans le passé, des membres du gouvernement ont à plusieurs reprises nié les allégations de torture. Peu après le coup d’Etat, le président Erdogan avait affirmé : « Ils disent que nous torturons. Nous avons une tolérance zéro en matière de torture. »

20181212-p2-turquie.txt · 最后更改: 2019/03/11 09:19 由 82.251.53.114