用户工具

站点工具


20181214-p12-terroriste

ATTAQUE À STRASBOURG

Cherif Chekatt, un voyou devenu terroriste

A Strasbourg, le 12 décembre. SEBASTIAN GOLLNOW/ PICTURE-ALLIANCE/DPA/AP

Béatrice Gurrey (À Strasbourg) Élise Vincent, Et Thomas Wieder (À Berlin)

Agé de 29 ans, l’auteur des attentats de Strasbourg a un parcours jalonné de violences et de condamnations

ENQUÊTE

Moitié voyou, moitié pratiquant, pieux mais jamais repéré comme ayant une quelconque envie de djihad, braqueur à ses heures… Quarante-huit-heures après l’attaque de Strasbourg, le 11 décembre au soir, le parcours de Cherif Chekatt, tueur présumé de l’attaque de Strasbourg, apparaît de plus en plus comme emblématique de ces délinquants multirécidivistes radicalisés, un profil hybride qui inquiète aujourd’hui particulièrement les services de renseignement chargés de la lutte contre le terrorisme.

  • moitié voyou, moitié pratiquant 一半是流氓,一半是穆斯林
  • une quelconque envie de djihâd 这里quelconque是any的意思 djihad伊斯兰圣战
  • braqueur a ses heures braqueur持枪抢劫者

Jeudi 13 décembre au matin, cet homme à la peau mate, cheveux courts, barbe rase, faisait toujours l’objet d’une traque intense, avec plus de 720 membres des forces de l’ordre à ses trousses, dont cent officiers de police judiciaire. Son visage a été officiellement dévoilé avec un appel à témoins diffusé par la police nationale, le 12 décembre. Une image où était discrètement reconnaissable, au sommet de son front une petite marque, stigmate des musulmans les plus rigoristes à force de prières.

  • la peau mate 暗色的皮肤
  • barbe rase 刮了的络腮胡
  • a ses trousses = in pursuit。
  • stigmate des musulmans les plus rigoristes a force de prières:stigmate= scar。 这句说明他因为祷告的缘故,前额有个疤

Chez Cherif Chekatt, les débuts de cet itinéraire chaotique commencent dès l’enfance. A 10 ans, il se fait repérer et tombe dans la délinquance. Comme l’a indiqué le procureur de la République de Paris, Rémi Heitz, Cherif Chekatt cumulait, à la veille de sa dérive meurtrière à Strasbourg, déjà 67 antécédents judiciaires, dont 27 condamnations en France, en Allemagne et en Suisse. Un casier surtout chargé d’outrages, de vols, ou de destructions qui l’amènent à enchaîner les séjours en détention.

  • a la veille de sa derive meurtrière 在他的杀人的前夜。 derive=shift
  • un casier surtout chargé d’outrages, de vols, ou de destructions qui l'amènent à enchaîner les séjours en détention.

Cherif Chekatt, né à Strasbourg, est issu d’une fratrie de six frères et sœurs, ainsi que six autres demi-frères et demi-sœurs, soit douze enfants au total. Une famille à problèmes, avec un noyau dur de quatre frères multirécidivistes eux aussi, à propos de laquelle une plaisanterie un peu aigre circule, depuis longtemps, entre avocats pénalistes strasbourgeois : « Les Chekatt, tu ne les as pas encore défendus ? Ne t’inquiète pas, cela viendra un jour ! » Dans cet environnement instable, Cherif Chekatt, mène bon an mal an sa barque. Il arrête l’école à 16 ans, puis navigue entre chômage, voyage, et délinquance, selon un jugement de 2016 du tribunal de Singen (Bade-Wurtemberg), en Allemagne, révélé par le Stuttgarter Zeitung et que Le Monde a pu se procurer.

  • fratrie (一个家庭的)兄弟姐妹
  • demi-frères et demi-sœurs异父或异母的兄弟姐妹
  • un noyau dur de quatre frère multirécidivistes eux aussi 核心的四个兄弟也是惯犯
  • mener bon an mal an sa barque:bon an mal an=en moyen par an. Mener sa barque: regler ses affairs
  • il arrête l’ecole A 16 ans. 16岁停止上学

Dans ce contexte, la figure du père, Abdelkrim, alias Ange Gabriel, né en 1947, apparaît aussi écornée. Plusieurs fois marié, il fait l’objet en France d’une longue procédure pour violences conjugales, affaire dans laquelle il a finalement été relaxé, en 2012. Selon un avocat qui connaît bien la famille, l’homme est toutefois « relativement inséré et discret. Et pas du tout religieux. » A chaque retour du Maroc, son pays d’origine, il se scandalisait « et ne comprenait pas cette espèce de retour du religieux ». Le 12 décembre, lui comme son épouse, ainsi que deux des frères de Cherif Chekatt, ont été placés en garde à vue.

  • écornée
  • relaxé 释放。注意这个faux ami
  • relativement inséré et discret =relatively integrated/plugged in and low-key

« Petit criminel »

L’instabilité de Cherif Chekatt se lit ensuite particulièrement à travers son parcours judiciaire allemand. En 2012, il est notamment arrêté après avoir pénétré dans un cabinet dentaire à Mayence. A l’intérieur, il a dérobé un coffre-fort contenant la caisse. La valeur du vol est estimée à 1 467 euros en argent liquide, 192 euros en timbres et 6 572 euros en or dentaire. En 2013, il est à nouveau condamné à un an et six mois de réclusion criminelle, à Bâle, pour des cambriolages. Des larcins sans envergure où il se fait prendre à chaque fois. Comme en ce jour de janvier 2016, à Engen, où il force une pharmacie à coup de tournevis. A l’intérieur, il dérobe trois caisses pour un total de 315 euros avant d’être identifié par la vidéosurveillance.

  • se lire 显示出,流露出。
  • un coffre-fort 保险柜
  • des larcins sans envergure 小规模偷窃
  • a coup de tournevis

Cherif Chekatt ne parle pas un mot d’allemand, ce qui handicape sa défense outre-Rhin, d’où il finit par être expulsé en 2017 après avoir purgé sa dernière peine. Contacté par Le Monde, son avocat de l’époque, Me Thomas Röder, se souvient d’un garçon au profil de « petit criminel » mais pas d’un « islamiste ». Certes, il « ne mangeait pas de porc », mais il n’était pas « particulièrement religieux », détaille-t-il. Il décrit par ailleurs une personnalité « réservée » et « pas très expansive ». En détention, Cherif Chekatt lui apparaît même comme relativement calme. Il ne « s’est pas battu avec d’autres détenus », précise Me Röder.

  • 普通列表项目

Dans le quartier de Koenigshoffen, à l’ouest de Strasbourg, où la famille Chekatt s’est installée voilà plusieurs années, le passage à la violence de Cherif Chekatt, le 11 décembre au soir, aux abords du marché de Noël, stupéfait aussi les habitants. Ce secteur d’habitat social où la rue Tacite jouxte la rue Horace et la rue Tite-Live, ressemble à un désert propret, semé de cubes bien alignés. Pas de tours, pas de dégradations visibles, pas de bruit. Aucune antenne parabolique sur les balcons, et quelques rares décorations de Noël. Une sorte de cité modèle rénovée dans les années 1990 qui suinte même un peu l’ennui.

  • un desert propret
  • suinte meme un peu l’ennui 流露出一种百无聊赖的味道。 suinter=ooze

affiche de Ben Laden

Ici, personne ne semble connaître Cherif Chekatt. Tout de noir vêtu, casqué et à cheval sur sa petite moto, un jeune homme de 19 ans qui vient de faire quatre ans de prison assure, à grand renfort de gestes sur son torse et sa joue, que le tueur présumé avait un jour tailladé un jeune avec un tesson de bouteille. Des faits qui remontent à 2011, et valent à Cherif Chekatt un séjour à la maison d’arrêt de Mulhouse. Où est désormais cette victime qu’il assure bien connaître ? « C’était il y a longtemps, maintenant il est en Turquie. »

  • taillader: couper
  • un tesson de bouteille = a piece of broken glass
  • à grand renfort de 用大量的

En réalité, selon nos informations, Cherif Chekatt, avait plus d’une dizaine d’adresses connues des services de police. D’où, en partie, la difficulté à remonter sa piste. Sur le fond, le Bas-Rhin demeure aussi, aux yeux des services de renseignement, un bastion de radicalisation, avec plusieurs quartiers sensibles à Strasbourg et un nombre élevé d’inscrits au fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). « Entre avril 2015 et décembre 2017, le service départemental du renseignement territorial avait même un commissaire dédié au suivi de la radicalisation », selon Guillaume Rickwaert, du Syndicat des cadres de la sécurité Intérieure. Un grand gars dégingandé avec une casquette Gucci et un bas de survêtement Lacoste, se plaint, comme son copain Yannis : « On en a marre d’entendre que c’est un quartier de salafistes ici. C’est pas vrai. »

  • Dégingandé
  • on en a marre de 我们为。。。感到厌烦。这个用法在16区一文中学过
  • un quartier de salafistes

L’engagement de Cherif Chekatt dans la religion musulmane, jusqu’à rejoindre l’islam radical, semble toutefois moins résulter d’une bascule que d’un long cheminement. Ses années de détention en France – deux séjours de deux ans chacun, selon la ministre de la justice, Nicole Belloubet – s’inscrivent dans cette lignée. « Sa radicalisation date d’avant la prison », insiste une source proche du dossier. Le passage en détention de Cherif Chekatt permet aux services de renseignement d’acter son basculement et de clairement l’identifier comme prosélyte alors qu’il n’est incarcéré que pour des faits de droit commun.

  • Un long cheminement 漫长缓慢的渐进
  • prosélyte 新入教的信徒

D’autant que le jeune homme ne se cache pas. En 2008, lors de son premier séjour français en prison, les surveillants retrouvent notamment une affiche de Ben Laden dans sa cellule. Il n’a que 19 ans. Lors de son second séjour au milieu des années 2010, son prosélytisme est encore plus assumé. Il lui arrive de tenir des propos ouvertement véhéments à l’encontre d’autres détenus moins pratiquants que lui.

  • A l’encontre

En 2015, à sa sortie de prison, c’est sur la base des informations transmises par l’administration pénitentiaire qu’il change de catégorie. En janvier 2016, il est inscrit au FSPRT. Puis il fait l’objet d’une fiche « S », en mai 2016, qui permet de suivre ses déplacements. Depuis lors, Cherif Chekatt donne lieu à de multiples surveillances, selon nos informations. Tout le panel des techniques disponibles est utilisé à son encontre (surveillances physiques, techniques – téléphonie, sonore, vidéo –, etc.) Même chose pour son environnement proche. Mais aucun signe avant coureur de passage à l’acte n’est jamais détecté par la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) qui, preuve de la dangerosité de Cherif Chekatt, le comptait parmi ses objectifs.

  • Donner lieu a

Depuis cet automne, son suivi s’était accentué. Faute de pouvoir l’épingler administrativement (sous la forme d’une assignation à résidence, par exemple) ou judiciairement (pour apologie du terrorisme), le groupe d’évaluation départemental (GED) de la radicalisation du Bas-Rhin, piloté par le préfet, s’était mis en tête de tenter de l’entraver autrement. Tous les éléments en possession des services sont alors partagés en vue de faire aboutir une procédure judiciaire de droit commun qui vise Cherif Chekatt depuis le mois d’août pour des faits de tentative d’homicide sur fond d’affaire d’extorsion. Un banal règlement de compte entre voyous qui aurait dégénéré, le 21 août, jour de l’Aïd.

  • Faute de pouvoir l'épingler administrativement
  • entraver

Une stratégie devenue un des axes de travail privilégiés des services pour les individus radicalisés qui ne relèvent pas de procédure pour terrorisme stricto sensu, confirme une source proche des services de renseignement. C’est dans le cadre de ce travail d’entrave que la DGSI et le service central de renseignement territorial (SCRT) sont présents comme observateurs lors du coup de filet lancé, le 11 décembre au matin, auprès de Cherif Chekatt et de plusieurs de ses comparses, près de Strasbourg. Mais manque de chance, les gendarmes chargés de l’opération réussissent à interpeller tout le monde, sauf Cherif Chekatt, absent de son domicile.

  • Stricto sensu 严格意义上,严格地说
  • coup de filet
  • comparse

« provocation permanente »

Preuve de l’ambiguïté et de l’imprévisibilité du personnage, le compte rendu de perquisition, dont Le Monde a pu avoir connaissance, oriente l’enquête vers une tout autre piste que le terrorisme. Sur place, les gendarmes, découvrent en effet une grenade, une arme de calibre 22 long rifle, des couteaux, des Serflex et des documents qui font référence à des trafics. Il y a bien quelques feuillets manuscrits en français et en arabe, mais rien qui ne semble avoir de connotation religieuse, aucune lettre d’allégeance, pas de drapeau de Daech. C’est donc clairement vers des soupçons de préparation de home-jacking que les enquêteurs écrivent noir sur blanc s’orienter.

  • des serflex
  • des trafics
  • drapeau de Daech
  • home-jacking

Cette affaire permet toutefois d’éclairer les fréquentations de Cherif Chekatt. Parmi les interpellés, au moins deux étaient connus pour radicalisation et suivi par le renseignement territorial. L’un d’entre eux a d’ailleurs fait l’objet d’une assignation à résidence ces derniers mois, dans le cadre de la loi de sécurité intérieure. De façon plus large, une source proche du dossier confirme que Cherif Chekatt évoluait au sein d’une petite bande violente, un pied dans la délinquance, un pied dans l’islam salafiste. Le tout dans une sorte de « provocation permanente » avec une revendication affichée « de rupture avec la République et ses institutions », selon cette source.

Chekatt et ses comparses sont ainsi connus depuis des années pour leurs propos outranciers lors de diverses interpellations ou des rendez-vous aux caisses d’allocations familiales. L’un d’entre eux avait encore fait l’objet d’un contrôle pour défaut de permis de conduire qui avait mal tourné, quelques jours avant le drame du 11 décembre. Des individus toutefois impossibles à raccrocher à un éventuel contact dans la zone irako-syrienne, selon nos informations. Deux jours après l’attentat de Strasbourg, aucune des perquisitions n’a permis à ce stade de relier Cherif Chekatt ou ses proches à la mouvance djihadiste. Les vérifications sur les réseaux sociaux n’ont rien donné non plus.

  • Propos outranciers
  • la mouvance djihadiste 圣战者的势力范围。 mouvance = sphere of influence

Mardi soir, lorsqu’il s’enfuit en taxi après avoir tiré à de multiples reprises à bout portant au niveau de la tête sur plusieurs victimes du marché de Noël de Strasbourg, ou les avoir blessées à l’arme blanche, Cherif Chekatt tient toutefois des propos au chauffeur qui le conduit prêtant peu à l’ambiguïté. Après l’avoir déposé dans le quartier de Neudorf, le taxi se précipite au commissariat, où il déclare avoir pris en charge le tireur blessé au bras. Il confie alors que Cherif Chekatt lui a ouvertement fait part d’une volonté de vengeance, et avoir voulu s’en prendre à des « mécréants ».

  • prendre en charge 用出租车运载
  • s’en prendre a des mécréants 指责异教徒。 s'en prendre a
20181214-p12-terroriste.txt · 最后更改: 2018/12/14 08:23 由 82.251.53.114