用户工具

站点工具


20181214-p23-conspiracy

« Certains “gilets jaunes” sont sensibles au conspirationnisme »

Propos Recueillis Par Marc-Olivier Bherer

Pour le sociologue Gérald Bronner, la mobilisation des « gilets jaunes » crée un terrain propice à la propagation de théories du complot, comme le montrent les réactions de certaines figures du mouvement après l’attaque de Strasbourg

ENTRETIEN

Gérald Bronner est professeur de sociologie à l’université Paris-Diderot. Il est également membre de l’Académie des technologies et membre de l’Académie nationale de médecine. Ses travaux portent notamment sur la sociologie des croyances collectives. Il est l’auteur de L’Empire des croyances (PUF, 2003) et de La Démocratie des crédules (PUF, 2013).

Comment expliquez-vous que, très vite après l’attentat de Strasbourg, des théories complotistes aient commencé à circuler sur Internet ?

Contrairement à la vie sociale, la mécanique complotiste est tout à fait prévisible : dès qu’il y a un attentat, des théories du complot apparaissent. Les choses se sont cependant accélérées. Après le 11 septembre 2001, il avait fallu attendre près d’un mois, tandis qu’après Charlie Hebdo, j’ai pu dénombrer pas moins de vingt « arguments » apparus le jour même. Le temps social de la méfiance est devenu plus rapide. Sans surprise, cette réactivité est également à l’œuvre à la suite de Strasbourg.

  • dénombrer = count

Le terrorisme crée de grandes émotions collectives. Il peut provoquer la montée de la popularité d’un chef de gouvernement, dans un moment d’unité nationale. Il peut aussi entraîner des conflits armés, la guerre. Mais la terreur que suscite ce type d’attaque profite aussi à un discours typique du conspirationnisme : à qui profite le crime ? La violence politique est un carburant qui enflamme l’imaginaire complotiste.

L’attaque de Strasbourg survient dans un moment de tension en France à la suite de la mobilisation des « gilets jaunes ». Ce contexte est-il favorable à la propagation de théories complotistes ?

Le mouvement des « gilets jaunes », parce qu’il a pris forme en ligne, est fortement imprégné de la culture propre à Internet : les fausses informations et la viralité, deux choses qui profitent à la propagation de théories conspirationnistes. Ce qui ne veut pas dire qu’il s’agit d’un mouvement plus sensible à ces théories qu’un autre. Mais cette proximité aide à expliquer pourquoi il y a en son sein des gens prêts à adopter ce genre de raisonnement. C’est le cas de différentes figures du mouvement qui ont colporté des théories du complot tout de suite après l’attentat de Strasbourg, ce qui est problématique. A la vague désormais traditionnelle de complotisme s’ajoute donc le désir de certains « gilets jaunes » de croire qu’il y aurait la main du gouvernement derrière ces événements funestes, l’objectif serait de faire diversion et d’étouffer leur mouvement. C’est un classique du conspirationnisme.

  • colporter = spread
  • ces événements funestes 这些不幸的事件

On se met donc en tête de trouver et de pointer la moindre anomalie. Par exemple, on remarque que l’annonce de la préfecture concernant l’attaque s’est faite avant que l’assaillant n’ait commencé à tirer sur la foule. Ce qui est en effet étrange. Mais les choses sont plus simples, la confusion vient du fait que certains comptes Twitter sont réglés sur de mauvais fuseaux horaires, ils ont donc pu donner l’impression de relayer un communiqué avant que les faits ne se produisent.

  • mauvais fuseaux horaires =bad time zone

Dans de tels moments, le travail en essaim des internautes conspirationnistes permet de former un millefeuille argumentatif. Chacun va rapporter une anomalie et l’accumulation de bizarreries va former une construction que certains vont trouver convaincantes.

  • en essaim 成群的

Que faire pour enrayer la propagation de ces idées qui empoisonnent le débat public ?

Prendre des mesures légales est impossible, car cela reviendrait à restreindre dangereusement la liberté d’expression. Il faut plutôt inciter à développer l’esprit critique. Chacun doit s’interroger sur ce qu’il a envie de croire, sur sa tendance à privilégier une interprétation, à tirer des conclusions de façon précipitée. Tout cela est révélateur de nos préjugés. En l’occurrence, il est tentant pour certains « gilets jaunes » de croire que le gouvernement souhaite empêcher le prochain « acte » de leur mobilisation. Je le répète, il ne s’agit pas de dire que les « gilets jaunes » sont plus crédules que les autres, c’est simplement qu’ils se trouvent dans une situation où ils sont plus susceptibles de croire qu’il y a un complot.

  • l’esprit critique 批判精神

Le pacte de Marrakech, un texte de l’ONU sur l’immigration approuvé le 10 décembre, fait lui aussi l’objet de plusieurs théories du complot. Qu’est-ce qui explique qu’il fasse l’objet de tels fantasmes ?

L’immigration est une question qui a été instrumentalisée par la droite radicale. Au sein de ce courant d’opinion, les esprits conspirationnistes interprètent ce pacte selon une mythologie désormais bien connue, le « grand remplacement ». L’adoption de cet accord apporterait la preuve que la substitution des Blancs d’Occident par une main-d’œuvre immigrée docile est bien en cours, conformément à un plan secret. L’ONU servirait ici les intérêts d’un capitalisme dévoyé, des juifs, des illuminatis…

  • un capitalisme dévoyé 腐朽的资本主义。 deprived
  • des Illuminatis 光明会

Il se trouve par ailleurs que l’extrême droite est présente au sein des « gilets jaunes ». Selon un récent sondage Elabe, sur les 20 % de Français qui se définissent « gilets jaunes », on retrouve 42 % d’électeurs de Marine Le Pen lors du premier tour de la dernière présidentielle. Restons bien entendu prudents, il ne s’agit pas de tous les « gilets jaunes », mais cette mythologie peut séduire ceux qui vivent une forme de fragilisation économique. D’autant plus que l’on entend également des représentants de La France insoumise tenir des propos ambigus sur l’immigration et le capitalisme. C’est notamment le cas de Jean-Luc Mélenchon, qui déclarait en août dernier : « Nous disons : honte à ceux qui organisent l’immigration par les traités de libre-échange et qui l’utilisent ensuite pour faire pression sur les salariés. » Il y a donc une forme de porosité sur la question.

  • mythologie 神话传说
  • La France insoumise 法国左派政党
  • porosité 漏洞百出
20181214-p23-conspiracy.txt · 最后更改: 2018/12/13 15:30 由 82.251.53.114