用户工具

站点工具


20181218-p6-pyong

Les chances d’une visite à Séoul de Kim Jong-un s’amenuisent

  • s’amenuiser 变小。反义词是grandir. 这个词的词根是 -menu-。

Philippe Pons

Le président sud-coréen, Moon Jae-in, espérait recevoir le dirigeant nord-coréen avant la fin de l’année, mais la rencontre n’est pas confirmée

TOKYO - correspondant

La Corée du Nord est, dit-on, imprévisible. Pas vraiment, si l’on se place dans la logique qui est celle du régime. L’inconnue du moment est la visite de son dirigeant Kim Jong-un à Séoul d’ici à la fin de l’année. A la suite de la commémoration, lundi, de la mort de son père, Kim Jong-il le 17 décembre 2011, il reste moins de deux semaines au jeune dirigeant pour répondre à l’invitation lancée par le président sud-coréen, Moon Jae-in, à l’issue du sommet intercoréen de septembre à Pyongyang. Kim Jong-un s’était alors engagé à se rendre à Séoul « dans un avenir proche ».

  • imprévisible 不可预测的的 (VPF.p.76)例句:Nora a toujours un comportement étrange=bizarre=incomprehensible=deroutant=deconcertant. Elle déroute=deconcerte son entourage par sa bizarrerie et son étrangeté. Elle a toujours ete un peu lunatique=imprrevisible.

A son retour, le président Moon avait annoncé que cette visite aurait lieu « avant la fin de l’année ». Une échéance jamais mentionnée dans les médias officiels nord-coréens. Au cours des deux derniers mois, les préparatifs pour cette visite « historique » – aucun des dirigeants suprêmes de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) ne s’est jamais rendu à Séoul – ont été activement mis en œuvre par Séoul : hôtel, programme de la visite et service de sécurité. Tout est prêt et les spéculations sur les dates de cette visite sont allées bon train.

  • échéance 期限 (VPF.p.242) 例句: la facture sera payée a brève échéance =sous peu=d’ici peu de temps. Comme dit le proverbe, mieux vaut tard que jamais.
  • aller bon train=go very well

Mais l’invité se fait attendre. Et le doute sur la possibilité de cette visite l’emporte désormais sur la certitude affichée jusqu’à présent : le porte-parole de la présidence, Kim Eui-kyeom, a déclaré le 9 décembre : « Pour l’instant, rien n’a été décidé. Beaucoup de choses sont à prendre en considération pour une telle visite et nous ne voulons pas précipiter les événements. » A Pyongyang, il y a deux semaines, nos interlocuteurs officiels semblaient persuadés qu’une seconde rencontre entre le président Trump et le dirigeant Kim aurait bien lieu au début de l’année prochaine. En revanche, ils étaient évasifs sur la visite de ce dernier à Séoul, se retranchant derrière la version officielle : la visite se fera dans « un avenir proche ». Si cette visite n’a pas lieu avant la fin de l’année comme l’a annoncé le président Moon, celui-ci fera valoir que ce n’est que partie remise. Or, ce serait une déconvenue : Kim Jong-un, à Séoul, devait sceller la réconciliation intercoréenne dont M. Moon est la cheville ouvrière. Sa visite aurait une forte charge symbolique. Le président sud-coréen a rencontré M. Kim à trois reprises, mais à Panmunjom et à Pyongyang.

  • l’emporter sur 占上风,战胜。注意这个词组是以l'开头的。
  • une déconvenue 失望 (VPF.p.118) Rien ne marche et les promoteurs du projet vont de déconvenue en déconvenue = d’echec en échec.
  • sceller = seal
  • se retrancher derrière =hide behind
  • la cheville ouvrière = kingspin. 关键。这里cheville的原意是大钉子,销。
  • avoir une forte charge symbolique 有强烈的象征意义

Problèmes de sécurité

Plusieurs facteurs peuvent faire hésiter Kim Jong-un à se rendre à Séoul. D’abord, il est sans doute soucieux de ne pas perdre la face et d’assurer sa sécurité. Or, bien que, selon un récent sondage publié par le quotidien Hankyoreh, 61 % des Coréens du Sud soient favorables à cette visite, elle ne fait pas l’unanimité : les organisations d’anciens combattants, les défenseurs des droits humains et le Parti de la liberté en Corée, principale formation d’opposition, ne sont pas disposés à accueillir le petit-fils de Kim Il-sung (1912-1994), fondateur de la RPDC, avec autant d’enthousiasme que le président Moon le fut à Pyongyang. Des mouvements de protestation, mêmes contenus par les forces de l’ordre, pourraient être perçus comme une atteinte à l’image du dirigeant dans son pays et mettre Séoul dans l’embarras.

  • mettre Seoul dans l’embarras 使汉城尴尬

On peut penser, comme ceux qui veulent croire que cette visite aura tout de même lieu, que les autorités sud-coréennes minimisent désormais les chances de la venue de Kim Jong-il pour des raisons tactiques : éviter de donner du temps aux protestataires pour s’organiser en annonçant in extremis la date de son arrivée.

  • in extremis 最后关头

Les déplacements du dirigeant nord-coréen sont rarement annoncés en avance pour des raisons de sécurité. A fortiori à l’étranger : le premier voyage de Kim Jong-un en Chine en mars 2018 fut révélé après qu’il a eu lieu. Une visite à Séoul en catimini perdrait son caractère symbolique. Le secret serait surtout difficile à garder dans un pays démocratique où les médias sont actifs.

  • a fortiori 更重要的原因
  • en catimini 秘密的

Au-delà des problèmes de sécurité, se pose la question : Kim Jong-un a-t-il intérêt à se rendre actuellement à Séoul ? Sa visite renforcerait certes le rapprochement intercoréen qui est devenu un facteur déterminant dans les marchandages stratégiques sur la dénucléarisation de la RPDC. La réconciliation intercoréenne dans le domaine politique, économique et militaire (retombée de la tension le long de la zone démilitarisée qui sépare les deux pays) a été rapide. Mais elle a atteint un seuil : pour aller plus loin – en particulier concrétiser des engagements économiques en termes d’assistance et d’investissements par le Sud – il faut que les relations entre Pyongyang et Washington progressent afin de permettre une levée partielle des sanctions onusiennes qui frappent la RPDC.

  • les marchandages stratégiques 战略性的讨价还价 (VPF.p.206) 例句:Les partis se livrent a des tractations (=des négociations secrètes) pour négocier des alliances., Il s’agit parfois de marchandages (terme péjoratif).
  • elle a atteint un seuil 达到一个槛。

Or, les pourparlers sont au point mort depuis l’annulation de la rencontre prévue à New York en novembre entre le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, et son interlocuteur nord-coréen, Kim Yong-chol. L’annonce par Donald Trump d’un nouveau sommet avec Kim Jong-un au début de l’année a relancé les spéculations sur un possible déblocage des négociations.

  • les pourparlers = the talks (VPF.p.110) 例句: Après de longs pourparlers de paix, l’un des belligérants s’est enfin rallié a pa proposition de paix qui lui a ete faite. Les deux pays ont conclu = signé = ratifié un traité de paix.
  • au point mort=deadend
  • déblocage =release

« Tout se passe bien. Il y a des ajustements à faire qui dépendent simplement d’une volonté politique », faisait valoir l’un de nos interlocuteurs à Pyongyang. Tout en mettant au crédit du président américain sa volonté d’améliorer les relations entre les deux pays, le ministère des affaires étrangères nord-coréen a cependant mis en garde les Etats-Unis dans un communiqué du 16 décembre : en renforçant des sanctions et la campagne sur les droits humains, les Etats-Unis commettent une « grave erreur » qui « bloquera indéfiniment la dénucléarisation de la péninsule ». Le Trésor américain vient de placer sur leur liste noire un proche collaborateur du dirigeant : Choi Ryong-hae, chef du puissant département de l’organisation et de l’orientation du Parti du travail.

  • faire valoir = point out
  • mettre au credit = give someone the credit of..

Dans un tel contexte, la visite à Séoul pourrait sembler moins utile aux yeux des dirigeants nord-coréens : au-delà de sa valeur symbolique, elle ne pourrait guère donner lieu à des engagements entre les deux Corées allant plus loin que ceux qui ont été déjà pris. En revanche, elle pourrait contraindre Kim Jong-un à préciser sa position avant son entretien avec Donald Trump. Ce qu’il ne souhaite probablement pas.

  • donner lieu a 引起。 注意和 donner lieu de (+inf)使人。。。,使人有理由。。。的区别。
20181218-p6-pyong.txt · 最后更改: 2019/02/08 18:12 由 82.251.53.114