用户工具

站点工具


20190131-p26-lvmh

Avec des résultats record, LVMH défie le ralentissement de la Chine

  • LVMH是世界第一大奢侈品公司。包含路易威登在内的众多奢侈品牌。

Juliette Garnier

Malgré les perspectives moins reluisantes du marché chinois, le numéro un mondial du luxe y a enregistré une nouvelle hausse d’activité

  • reluisante 这个词常用于否定句里表示光彩夺目的

L’économie chinoise suscite des inquiétudes. Le secteur du luxe, qui réalise un tiers de son chiffre d’affaires grâce aux Chinois, n’y échappe pas. Le Fonds monétaire international (FMI) a modifié les prévisions de croissance du pays : après une progression de 6,6 % constatée en 2018, la croissance n’atteindra que 6,2 % en 2019.

Cette menace de ralentissement plane sur les groupes les plus sino-dépendants. Apple en a fait les frais. La firme américaine, qui réalise 20 % de ses ventes mondiales en Chine, a vu son chiffre d’affaires fondre de 27 % au dernier trimestre 2018 dans le pays, a-t-elle dévoilé mardi 29 janvier. Son patron, Tim Cook, avait préparé Wall Street à cette annonce dès le 3 janvier, en avertissant que « la décélération [est] plus forte que prévu » en Chine et qu’elle affecte ses ventes d’iPhone, d’iPad et de Mac. Invoquer l’économie chinoise pour expliquer les difficultés de la marque à la pomme manquerait de fair-play, à en croire un dirigeant d’un groupe du CAC 40 très présent en Chine. En fait, faute d’innovations, la marque serait surtout sous le feu de deux fabricants plus populaires, Huawei et Vivo.

  • planer sur 盘旋,笼罩

Mardi 28 janvier, Bernard Arnault a, lui aussi, retouché le tableau fort sombre qu’a peint Tim Cook. Le PDG du groupe LVMH, numéro un mondial du luxe, a dévoilé un chiffre d’affaires de 46,8 milliards d’euros, en hausse de 10 % sur l’exercice 2018. Louis Vuitton, sa marque phare, a fait des étincelles, franchissant « largement » les 10 milliards d’euros de ventes, selon M. Arnault. Notamment grâce à l’Asie, marché « toujours porteur ». Au quatrième trimestre, l’activité des marques de mode et de maroquinerie du groupe a bondi de 17 %. Au cours des trois derniers mois, le groupe a même enregistré une accélération en Chine par rapport au troisième trimestre, a assuré M. Arnault.

  • l’exercice 2018: 2018财政年度。 注意这里exercice在财经nd的意思
  • marque phare: 旗舰品牌
  • faire des étincelles:do brilliantly。
  • porteur:booming。
  • maroquinerie: 皮革,皮货

Il n’empêche. Apple a donné le ton. Et M. Arnault convient qu’il faut rester « prudent pour 2019 ». Car de nombreux indicateurs y incitent, note Frédéric Rozier, responsable de gestion de portefeuilles à Paris au sein de la Banque Mirabaud. Pour la première fois depuis trente ans, les ventes de voitures neuves ont reculé l’an dernier (– 2,8 %) et le marché de l’horlogerie est toujours terrassé par la loi anticorruption de 2012, qui a asséché le « don » de montres aux fonctionnaires du pays.

  • il n'empêche: 没有关系
  • donner le ton 定了基调
  • assécher:使枯竭

Le scénario idyllique s’éloigne

Les exportations de montres vers Hongkong, porte d’entrée en Asie pour les horlogers suisses, n’ont progressé que de 0,5 % en décembre. Et elles se sont contractées de 10,1 % vers la Chine, son troisième plus gros marché, selon les chiffres mensuels publiés le 29 janvier par la Fédération horlogère suisse. Les ventes de bijoux sont aussi touchées.

Fin 2018, le joaillier américain Tiffany a subi « un recul inattendu » de ses ventes pendant les fêtes en raison d’une « baisse des dépenses des touristes chinois dans le monde ». Car la chute du yuan complique désormais le tourisme et affecte le pouvoir d’achat des Chinois à l’étranger.

  • joaillier: 珠宝商

Le « scénario idyllique d’une croissance infinie du luxe » s’éloigne, selon M. Rozier. « Il est difficile de croire désormais à une progression de 10 % par an dans le secteur du luxe », précise le gérant de portefeuille. Le cabinet The Boston Consulting Group (BCG) est à l’unisson ; il table désormais sur « 5 % à 6 % de croissance par an ». Conséquence, l’écart entre les stars du secteur et leurs challengers va encore « se creuser », estime Olivier Abtan, son directeur associé en charge de l’expertise luxe.

  • a l’unisson: 一致
  • l’ecart se creuse

A plus long terme, les perspectives de croissance demeurent, nuance cependant Joëlle de Montgolfier, directrice senior au sein du cabinet Mc Kinsey. Son réservoir résiderait toujours dans cette génération de trentenaires urbains, qui dépensent sans compter, note-t-elle. Mais seule une poignée de marques de luxe trouverait alors grâce à leurs yeux.

Balmain en fait partie, tout comme Montcler ou Gucci dont 50 % de la clientèle a moins de 30 ans. D’autres les laissent indifférents. Tod’s ne vend plus ses mocassins à picots, et son compatriote Salvatore Ferragamo est au plus mal. Le redressement de la marque florentine, dont les ventes ont chuté de 3,4 % en 2018, tarde. Le titre a perdu un quart de sa valeur à la Bourse de Milan en un an. Dès lors, le nouveau rythme de croissance du secteur pourrait déboucher sur un nouveau mercato en 2019. LVMH et Kering pourraient mener de nouvelles acquisitions.

  • mercato:原意是足球的转会市场
20190131-p26-lvmh.txt · 最后更改: 2019/02/20 16:02 由 82.251.53.114