用户工具

站点工具


20190202-p30-xi

Commerce : vers un sommet Xi-Trump en février

Arnaud Leparmentier

Les négociations entre la Chine et les Etats-Unis ont progressé, mais pas encore suffisamment

NEW YORK - correspondant

En sortir, mais comment ? Donald Trump et Xi Jinping ont tous deux intérêt à clore la guerre commerciale engagée début 2018. Le président américain, parce qu’il doit afficher un succès politique après l’échec du shutdown (la fermeture des administrations fédérales) et lever les incertitudes qui pèsent sur Wall Street et les entreprises américaines. Son homologue chinois, parce que son pays connaît sa croissance la plus faible depuis trois décennies, et qu’il n’a pas besoin de droits de douane américains supplémentaires.

  • clore, clôture: 结束
  • lever les incertitudes: 平复不安

Ainsi, depuis leur face-à-face en marge du sommet du G20 de Buenos Aires, en Argentine, le 1er décembre 2018, où Donald Trump a décidé de surseoir de deux mois à l’imposition de nouveaux de droits de douane – la taxation de 250 milliards d’importations chinoises devait passer de 10 % à 25 % au 1er janvier –, chacun a des mots aimables et optimistes. Convaincu de parvenir à un accord avant la date butoir du 2 mars.

  • surseoir 缓刑,推迟
  • la date butoir: 最后期限

Selon les deux parties, les négociations progressent, alors qu’une délégation chinoise présidée par l’homme de confiance de M. Xi, le vice-premier ministre, Liu He, a été reçue par Donald Trump, jeudi 31 janvier, après deux jours de négociations. « Les réunions avancent avec de bonnes intentions et un bon esprit des deux côtés », avait tweeté M. Trump, jeudi, dans la matinée.

« Dans un futur proche »

Mais il n’y a pas eu de percée suffisante et il va falloir se voir entre chefs. Les Chinois ont proposé un sommet Trump-Xi dans la province de Hainan, dans la foulée du déplacement en Asie que doit faire Donald Trump pour rencontrer le Nord-Coréen Kim Jong-un. M. Trump en a manifestement accepté le principe : « Aucun accord final ne pourra être conclu jusqu’à ce que, mon ami le président Xi et moi-même, nous nous rencontrions dans un futur proche pour discuter et nous accorder sur les points les plus difficiles depuis longtemps », a-t-il déclaré sur Twitter.

  • percée: 突破

Le président des Etats-Unis avait envisagé une poursuite des négociations au-delà du 1er mars, mais, dans l’après-midi, il n’en était visiblement plus question.

Les négociations achoppent sur l’ampleur des concessions offertes par Pékin. La Chine s’est engagée à acheter davantage de produits américains, notamment agricoles, pour réduire le déficit commercial et soulager les fermiers républicains du Midwest, frappés par les contre-rétorsions chinoises, mais cette promesse, quoique non chiffrée, avait déjà été faite au printemps aux Américains, qui l’avaient finalement rejetée.

  • achopper sur: stumble over 被绊倒,受阻碍
  • quoique non chiffrée:尽管不是秘密。

L’affaire Huawei

Donald Trump a d’ailleurs répété ses conditions, ce jeudi : « J’attends de la Chine qu’elle ouvre ses marchés, pas seulement ses services financiers comme elle est en train de le faire, mais aussi à nos industriels manufacturiers, nos agriculteurs et aux autres secteurs américains. Sans cela, un accord serait inacceptable. »

La vraie difficulté de la négociation est ailleurs. Les Américains tiennent à ce que des progrès substantiels soient faits sur les transferts forcés de technologie exigés des entreprises américaines s’installant en Chine. Ce sujet est jugé décisif par le représentant au commerce Robert Lighthizer, qui mène les négociations côté américain. Ce faucon estime que les administrations américaines successives ont été piégées par les vagues promesses chinoises jamais mises en œuvre et veut pousser l’avantage américain, alors que la Chine est affaiblie.

  • faucon: 鹰派。这个词其实意思是隼。

Si M. Liu a abordé le sujet, les positions seraient encore très éloignées. Selon Myron Brilliant, vice-président de la Chambre de commerce américaine, interrogé par le Wall Street Journal, les Chinois n’auraient pas listé la totalité des subventions (fiscales, foncières, bancaires) qu’ils accordent à leurs entreprises privées et que les Américains veulent voir diminuer. « Nous sommes à la cinquième manche d’une partie qui en compte neuf», a résumé M. Brilliant.

  • aborder le sujet: 涉及这个话题。
  • nous sommes a la cinquième manche d’une partie qui en compte neuf: 这是棒球的术语。一场棒球有九局。

Les négociations sont polluées par l’affaire Huawei. Le géant chinois de la téléphonie vient d’être inculpé par la justice américaine pour avoir violé l’embargo sur l’Iran et volé de la technologie à T-Mobile. Cette dernière a demandé l’extradition de la fille du fondateur, Meng Wanzhou, arrêtée au Canada en décembre 2018, ce qui suscite de vives tensions diplomatiques. Les Américains assurent que le dossier n’a rien à voir avec les négociations commerciales, mais il semble peu imaginable que les Chinois n’obtiennent pas des concessions. Au printemps 2018, un accord avait, finalement, été trouvé sur l’entreprise ZTE, elle aussi dans le collimateur de la justice.

  • dans le collimateur: 在。。。的瞄准镜里。

Aux Etats-Unis, la position de M. Trump n’est pas si solide. Deux cents associations d’entrepreneurs, d’agriculteurs comptent défiler, dans les jours qui viennent, à Washington, sur le mot d’ordre « les droits de douane frappent le cœur du pays ».

  • compter faire: 计划做某事。 compter défiler: 计划游行
  • le mot d’ordre 原意是命令
20190202-p30-xi.txt · 最后更改: 2019/02/03 10:11 由 193.51.104.24