用户工具

站点工具


20190211-fukan

1979-2019 L’Iran en quarantaine

Anniversaire de la révolution en 2018, à Hamedan. HAMIDREZA AMIRI/EVERYDAY IRAN

Louis Imbert

Le 11 février, le pays célèbre les 40 ans de la révolution qui a donné naissance à la République islamique. Mais, face au retour des sanctions américaines, l’Iran n’a pas le cœur à la fête

Interminable révolution. Le 11 février, l’Iran fête les 40 ans du soulèvement qui donna naissance à la République islamique. Les associations de quartier ont sorti les fanions. On se chamaille à Karadj (Nord) : le prêcheur de la ville estime que le président du Parlement n’est pas assez « révolutionnaire » pour s’exprimer devant les fidèles, en ce jour pourtant placé sous le sceau de l’« union nationale ». On fait monter la sauce, mais la sauce a un goût amer. L’Iran n’a pas le cœur à la fête.

  • soulèvement: 起义
  • fanion: 小旗
  • se chamailler:争吵
  • prêcheur: 教父
  • faire monter la sauce
  • amer: 苦涩

Après le retrait des Etats-Unis de l’accord international sur le nucléaire, en mai 2018, un vent de panique a soufflé sur le pays. Il s’est mué, à l’automne, en une franche dépression. Le retour des sanctions américaines et la dépréciation du rial ont plongé une part de la classe moyenne dans la pauvreté. Grèves et manifestations, disparates, se multiplient.

  • se muer en une franche depression 转变为抑郁
  • disparate 各式各样的

Soyons clairs : la République islamique ne s’écroule pas. John Bolton, le conseiller à la sécurité nationale américain, avait prédit un peu vite, en 2018, qu’elle « ne survivrait pas jusqu’à son quarantième anniversaire ». Les sanctions américaines renforcent l’appareil sécuritaire. Les bien nommés gardiens de la révolution (la principale force armée du pays) réaffirment leur puissance. Le président Hassan Rohani lui-même devient féroce.

  • soyons clairs:let’s be clear.
  • s’ecrouler 崩塌
  • Les bien nommés gardiens de la revolution
  • féroce: 凶猛

Ce modéré, qui aurait aimé balayer la gloriole révolutionnaire sous le tapis et faire de l’Iran un pays « fréquentable », tente de ne pas perdre la main. Son gouvernement a pris part à une vague de répression massive en 2018. Quelque 7 000 arrestations ont été recensées par l’organisation Amnesty International.

  • modéré; 温和派
  • la gloriole révolutionnaire 革命的虚荣
  • balayer…sous le tapis: 把。。。扫到地毯下面
  • frequentable: 受尊敬的

La pression américaine accroît la dépendance de l’Iran à ses parrains russe et chinois, qui l’utilisent comme monnaie d’échange dans leurs propres négociations avec Washington. Cruelle ironie pour cette révolution qui se proclamait « ni d’Est ni d’Ouest ».

« Longue maladie »

Au Moyen-Orient, cependant, l’Iran demeure la principale puissance, de l’Irak au Liban. Téhéran se tient debout dans les ruines de la Syrie, où le régime de Bachar Al-Assad a survécu à sept ans de guerre. Les forces américaines se préparent à quitter le pays. Vu d’Iran, le retrait régional précipité par Donald Trump est une aubaine. Même si Téhéran craint qu’un désengagement trop rapide d’Afghanistan ne déstabilise son voisin.

  • une aubaine: 天赐良机

Téhéran a connu pire isolement, durant la guerre contre l’Irak (1980-1988), puis durant les manifestations du « mouvement vert », en 2009. Et pourtant… Le baril de pétrole à 100 dollars n’est plus qu’un doux souvenir, et l’usure fait son œuvre. L’économie est victime de ce que l’on nomme pudiquement, dans les nécrologies, une « longue maladie ».

  • l’usure fait son oeuvre:the wear and tear has done its work.
  • pudiquement:discrètement
  • nécrologies 㺪告

L’Iran peut sans doute tenir ainsi deux ans, jusqu’à la prochaine présidentielle américaine. Si M. Trump est réélu, Téhéran n’aura d’autre choix que de renégocier un accord nucléaire, ou bien d’attiser les tensions régionales, voire de relancer ses centrifugeuses.

  • attiser 点燃
  • relancer ses centrifugeuses: 重新开启离心机。 指重新开始核项目

A l’intérieur du pays, dans les milieux d’affaires comme dans les classes défavorisées, un débat sur les capacités de la République islamique à survivre dans sa forme actuelle a pris corps. Les centres de pouvoir, élus et non élus, se paralysent les uns les autres. Le haut clergé prend ses distances avec la politique. Les divisions intestines liées à la succession du Guide suprême, Ali Khamenei, âgé de 79 ans, n’arrangent rien.

  • les milieux d’affaires: 商业界
  • prendre corps 成型
  • le haut clergé 教会长老
  • le Guide suprême 最高导师

Les trentenaires questionnent de longue date leurs parents : pourquoi ont-ils fait cette révolution ? Chez ceux de 20 ans, un nihilisme inquiétant se répand. La classe moyenne, urbaine et éduquée, demeure pourtant un rempart pour l’Etat. En décembre 2017, elle s’est alignée sur le pouvoir en dénonçant des manifestations qui ont emporté quatre-vingts villes, et dans lesquelles quelques slogans appelaient à la chute de la République islamique.

  • nihilisme:虚无主义
  • appeler a : 呼吁

La classe moyenne voit s’effriter le « pacte républicain » qu’elle avait noué avec M. Rohani : la paix sociale contre un certain respect par l’Etat de l’espace privé. Mais elle y tient encore. Elle a trop à perdre d’un changement de régime. Les émeutes, qui reviendront sans doute, sont nées dans des régions marginalisées, parmi les déçus des promesses révolutionnaires, qui ont perdu patience.

  • s’effriter
20190211-fukan.txt · 最后更改: 2019/02/11 01:03 由 82.251.53.114