用户工具

站点工具


20190215-p41-bronte

Les talents Brontë

Charlotte (1816-1855), à qui l’on doit Jane Eyre,Branwell (1817-1848), le peintre et poète maudit, Emily (1818-1848), l’auteure des Hauts de Hurlevent, et enfin Anne (1820-1849), qui signa La Recluse de Wildfell Hall : on a l’impression de bien la connaître, cette fratrie Brontë. C’est celle que forment les quatre enfants survivants d’un pasteur anglican, élevés par une tante acariâtre à la mort de leur mère, et presque tous emportés prématurément par ce qu’on appelait alors la phtisie.

  • Jane Eyre: 简爱
  • Hauts de Hurlevent: 呼啸山庄
  • La Recluse de Wildfell Hall
  • fratrie Bronte
  • acariâtre: insupportable par son mauvaise caractère.
  • La phtisie

Comment ces quatre talents ont-ils pu se développer, comme des « pommes de terre en train de germer dans une cave », dans ce coin perdu de Grande-Bretagne qu’est le presbytère de Haworth, dans le Yorkshire ? C’est la question que pose Jean-Pierre Ohl dans l’avant-propos de cette biographie. Faute d’y répondre exactement, l’écrivain retrace ensuite de façon très vivante les conditions de production de cette étonnante aventure intellectuelle commune.

  • coin perdu
  • l’avant-propos

S’appuyant notamment sur la correspondance de la famille ainsi que sur les ouvrages des écrivaines britanniques Elizabeth Gaskell et Daphné du Maurier, il revisite le mythe Brontë, contribuant à réassigner à chaque sœur la place qu’elle mérite – Emily n’avait, de son vivant, vendu que deux exemplaires des Hauts de Hurlevent – et sortant définitivement Branwell d’un long purgatoire.Fl. N.

Les Brontë de Jean-Pierre Ohl, Folio, « Biographies », inédit, 316 p., 9,50 € (en librairie le 28 février). Signalons, du même auteur, la parution en poche de « Redrum », Folio, « SF », 240 p., 7,90 €.

20190215-p41-bronte.txt · 最后更改: 2019/02/14 18:55 由 82.251.53.114