用户工具

站点工具


20190220-p4-indien

Modi prépare une riposte de l’Inde au Pakistan

Des soldats de l’armée indienne à Jammu, la capitale d’hiver de l’Etat du Jammu-et-Cachemire, en Inde, le 18 février. CHANNI ANAND/AP Julien Bouissou

L’attaque suicide de jeudi contre un convoi militaire indien au Cachemire a ravivé les tensions dans le pays

NEW DELHI - correspondant régional

peu après l’attaque suicide contre un convoi militaire Indien à Pulwama, dans la vallée du Cachemire, jeudi 14 février, qui a tué au moins 41 soldats, Delhi multiplie les initiatives diplomatiques pour isoler son voisin pakistanais, tout en préparant une riposte militaire. « Les forces de sécurité ont toute la liberté pour prendre les décisions », a prévenu, vendredi, le premier ministre indien, Narendra Modi, qui ne cesse de faire référence à ce qui est devenu, dans le pays, une tragédie nationale. « Le feu qui embrase votre cœur embrase aussi le mien », a-t-il lancé dimanche à une foule réunie pour un meeting politique, peu de temps après avoir affirmé que « le sang de l’Inde bouillait ».

  • une riposte militaire 军事报复
  • l’attaque suicide 自杀袭击
  • embraser: mettre en feu。注意这个词和 embrasser 就差一个s。
  • le sang de l‘Inde bouillait 印度的血沸腾了。

La fureur s’est emparée des réseaux sociaux et plusieurs chaînes de télévision proches du pouvoir appellent à la vengeance. Pour M. Modi, le moment est critique : jamais une attaque n’avait soulevé autant d’émotion dans le pays depuis l’assaut terroriste de Bombay qui avait fait 174 morts en novembre 2008. Le moment est aussi crucial pour son avenir politique, à seulement quelques semaines des élections prévues en avril et en mai. M. Modi s’est taillé une réputation d’homme fort, prônant une politique de fermeté au Cachemire indien, meurtri par trois décennies d’une insurrection séparatiste. Le voici au pied du mur, confronté à la plus grave crise indo-pakistanaise depuis son élection en 2014. Les deux pays ont rappelé leurs ambassadeurs respectifs pour consultations.

  • s’emparer 征服
  • se tailler une réputation d’homme fort:树立一个强人的形象
  • prôner une politique de fermeté au Cachemire indien: 鼓吹一个在印属克什米尔地区强硬的政策
  • le voici au pied du mur 现在这个需要决断的时刻

Delhi a accusé le Pakistan d’abriter et de soutenir le groupe islamiste Jaïsh-e-Mohammed (JeM), qui a revendiqué l’attaque de jeudi, et de s’en servir par procuration dans sa guerre contre l’Inde. Des « affirmations absurdes », selon Islamabad. Le premier ministre pakistanais, Imran Khan, s’est dit prêt, mardi, à coopérer avec l’Inde au sujet de l’attentat, mais a promis de « riposter » si son pays est attaqué. Les enquêteurs ignorent si les 350 kg d’explosifs contenus dans le véhicule piégé provenaient de l’Inde ou du Pakistan. Seule certitude : le kamikaze était un Indien vivant au Cachemire, à quelques kilomètres du lieu de l’attaque.

  • par procuration 以代理人的形式
  • affirmations absurdes 荒唐的断言

« Vide politique »

Selon les témoignages de proches recueillis par la presse Indienne, Aadil Ahmad Dar aurait fait allégeance à JeM il y a un an après avoir été blessé à la jambe par l’armée dans une manifestation. Trois commanditaires présumés de l’attaque, membres du JeM, ont été tués lundi dans un assaut près de Pulwama au cours duquel un policier, trois soldats et un civil ont également perdu la vie.

  • faire allégeance 归属,表衷心
  • commanditaire:personne qui organise et finance les préparatifs et la réalisation criminelle (d'un acte)

« C’est la première fois depuis quinze ans qu’un kamikaze s’en prend aux forces de sécurité et c’est préoccupant », confie le lieutenant-général Deependra Singh Hooda, commandant, jusqu’en 2016, des troupes indiennes dans la région du Cachemire. L’insurrection s’est amplifiée et radicalisée ces dernières années. Dans les manifestations, le slogan « Shariyat ya Shahadat » (« la loi Islamique ou la mort ») a remplacé celui d’« Azadi » (« liberté »). « Les représentants du mouvement indépendantiste cachemiri ont été écartés par l’Etat Indien, empêchant tout dialogue et toute tentative de solution politique », constate Happymoon Jacob, professeur à l’université Jawaharlal Nehru de Delhi, « et ce vide politique créé un appel d’air pour l’endoctrinement religieux facilité par Internet ».

Entre 2014 et 2018, le nombre d’« incidents terroristes », selon les termes du gouvernement Indien, a presque triplé, passant de 222 à 614. L’Inde a durci la répression, en faisant usage de cartouches de billes de plomb qui ont blessé et aveuglé des centaines de manifestants. « Tous les chefs de gouvernement indiens ont cherché à contenir la colère au Cachemire et à arrimer cette région à l’Inde. Modi a abandonné cette politique », regrette l’analyste politique Mihir Sharma.

  • durcir la répression 强化了镇压措施
  • cartouches de billes de plomb 铅芯弹
  • arrimer:rendre solidaire ou dépendant (un élément d'un autre)

La stratégie d’encerclement diplomatique du Pakistan menée ces derniers jours par Delhi a vite montré ses limites. Le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salman, qui était dimanche 17 et lundi 18 février en visite d’Etat au Pakistan, a signé des contrats pour une valeur de 20 milliards de dollars et a salué « les signes d’ouverture et les efforts » du premier ministre pakistanais, Imran Khan, à l’égard de l’Inde. Des propos tenus la veille de son déplacement mardi en Inde. Islamabad peut aussi compter sur un autre soutien important, celui de la Chine qui a plusieurs fois mis son veto à l’inscription sur la liste noire des terroristes de l’ONU le nom du chef du JeM, Masood Azhar, qui vit en liberté au Pakistan.

  • la stratégie d’encerclement diplomatique 外交上的包围鼓励策略
  • compter sur:count on

Reste l’option militaire qui doit être soigneusement calibrée : suffisamment importante pour répondre à la colère du pays et modérée pour éviter une escalade militaire entre les deux puissances nucléaires. « L’attaque de Pulwama est singulière car elle a été revendiquée par un groupe dont les infrastructures sont localisées par l’armée Indienne, mais elles sont assez éloignées de la frontière », note M. Hooda. Une offensive qui pourrait entraîner des pertes militaires côté indien. « Une solution consisterait à décupler les effets de l’offensive militaire par une habile stratégie de communication », estime Happymoon Jacob. Au lendemain de l’attaque de la base militaire indienne d’Uri en 2016, l’Inde avait mené des « frappes chirurgicales » contre des camps rebelles de l’autre côté de la frontière.

  • une habile stratégie de communication 一个聪明的公关策略
  • des frappes chirurgicales 外科手术式轰炸

L’attaque suicide de jeudi a également ravivé les tensions dans le pays. Des musulmans du Cachemire ont été ces derniers jours les cibles d’attaques d’extrémistes hindous. Les nationalistes hindous n’ont pas manqué de revendiquer la souveraineté de l’Inde sur la région à majorité musulmane du Cachemire et d’appeler à la vengeance contre le Pakistan. Hindous suprémacistes, ils s’attaquent aux Cachemiris musulmans perçus comme une menace. Le parti nationaliste hindou du BJP, au pouvoir, souffle sur les braises des divisions religieuses. « Nous ne laisserons pas l’Assam devenir un autre Cachemire », a déclaré dimanche son président Amit Shah, en faisant allusion à cet Etat du nord-est de l’Inde qui a en commun avec le Cachemire une importante population musulmane.

  • souffler sur les braises des divisions religieuses 在宗教分歧问题上煽风点火。 souffler sur les braises 是在烧红的焦炭上吹的意思。

—-

20190220-p4-indien.txt · 最后更改: 2019/02/26 13:56 由 193.51.104.24