用户工具

站点工具


20190221-p28-lirui

Li Rui

En 2006. GOH CHAI HIN/AFP Brice Pedroletti

Ex-secrétaire de Mao

Ses appels incessants à des réformes politiques en Chine, à la libération de Liu Xiaobo lors de son procès en 2009, ou encore à la liberté de publication et de recherche en avaient fait le chef de file des vieux libéraux au sein du Parti communiste : Li Rui est mort, le 16 février, à Pékin. Il avait 101 ans.

  • 他不停的呼吁中国的政治改革,2009 年在刘晓波审判中呼吁释放刘晓波, 呼吁出版和研究自由,使得他成为中国共产党自由派的首领。

Ancien secrétaire de Mao devenu opposant et prisonnier politique, puis réintégré dans les rangs du parti comme haut fonctionnaire au temps des réformes, il finit directeur adjoint du puissant département de l’organisation du Parti communiste chinois (la DRH interne) avant d’être mis à pied en 1984 pour avoir refusé d’accorder un traitement favorable à des descendants de dirigeants. Commença alors une longue retraite, prolifique.

  • directeur adjoint: 副部长
  • department de l’organisation du Parti communiste chiois: 中共组织部
  • etre mis a pied: 被解职
  • commerca alors une longue retraite, prolifique: 开始了一个长期的退休生活,著作颇多的。

Le quotidien nationaliste chinois Global Times a critiqué, dans une des rares tribunes publiée, le 17 février, en Chine, pour sa mort, cet officiel « soutenu par les forces intérieures antiestablishment et certaines puissances occidentales » mais qui « bénéficiait de tous les privilèges que l’Etat pouvait fournir [aux hauts cadres retraités du parti] ».

  • cet officiel soutenu par les forces intérieures antiestablishment et certaines puissances occidentales: 这个官员被内部的反建制派和某些西方势力所支持。

« Il y a une ambiguïté du parti avec les vieux cadres : Li Rui avait été condamné et exclu du parti, mais il est revenu, était logé dans un très bel appartement, bénéficiait des marques de respect qu’on accorde aux vieux cadres, invités aux congrès du parti tous les cinq ans. Mais ses sorties et critiques étaient détestées. Il fait partie de ces gens entrés au parti par idéalisme, des démocrates qui se sont toujours opposés à la dictature. Pour eux, le parti s’était fourvoyé avec Mao », explique le sinologue Jean-Philippe Béja, directeur de recherche émérite au CNRS.

  • les vieux cadres: 老干部
  • ses sorties et critiques: 他的出版物和批评. 注意这里的 sortie 应该是指出版物。 而不是外出
  • le parti s’était fourvoyé avec Mao 党随着毛走入歧途

Des ouvrages interdits

  • 禁书

Dans l’une de ses dernières lettres aux délégués du 19e congrès, en octobre 2017, Li Rui s’était élevé contre le refus de regarder l’histoire en face, fustigeant la reprise en main, depuis 2016, de la revue libérale Yanhuang Chunqiu (les annales de l’histoire chinoise) et la censure de ses propres livres.

  • Li Rui s’etait élevé contre le refus de regarder l’histoire en face: 李锐起来反对拒绝直面历史的做法。
  • fustigeant la reprise en main de la revue libérale Yanhuang Chunqiu: 谴责炎黄春秋的被控制

Protagoniste de nombreux épisodes-clés de l’histoire de la Chine populaire, Li Rui a livré ses témoignages d’« insider » dans plusieurs ouvrages interdits en Chine, mais publiés à Hongkong, dont d’épais Mémoires, Li Rui’s Oral Account of Past Events (2013, en chinois, non traduit). Un autre livre, Lushan Huiyi Shilu (« la véritable histoire de la conférence de Lushan », en chinois, non traduit), publié en 2009, relate les détails inédits de la session du comité central de 1958 lors de laquelle Mao va renverser à son avantage les critiques formulées par le maréchal Peng Dehuai au sujet du Grand Bond en avant.

  • le maréchal Peng Dehuai: 彭德怀元帅
  • le Grand Bond en avant: 大跃进

Li Rui, alors l’un des secrétaires de Mao, sera écarté, au côté de Peng Dehuai, comme l’un des « conspirateurs » droitiers du Grand Timonier. Il sera envoyé en camp de travail. Li Rui refusera toujours de revenir sur sa dénonciation de la plus catastrophique expérience du maoïsme, responsable d’une famine qui fit des dizaines de millions de morts.

  • des conspirateurs droitiers: 右派阴谋家
  • le Grand Timonier: 伟大领袖
  • camp de travail: 劳改营
  • revenir sur: reconsider, changer d’avis
  • dénonciation: 谴责

Li Rui est né le 13 avril 1917, dans la province du Hunan. Jeune homme, il s’engage dans la lutte contre l’occupant japonais et le Kouomintang, parti dictatorial et corrompu. Il rejoint les rebelles communistes à Yan’an en 1937 – où il finira par être emprisonné lors des premières purges internes au parti. Avant de devenir le secrétaire de Chen Yun, l’un des proches compagnons de Mao, lors des dernières années de la guerre civile.

  • parti dictatorial et corrompu: 独裁和腐败的政党
  • les premières purges internes au parti: 党内最初的内部清洗

Dans les années 1950, après la création de la République populaire, Li Rui sera nommé vice-ministre des ressources en eau et en électricité. C’est parce qu’il critique le projet du barrage des Trois-Gorges, sur le fleuve Yangzi, que Mao le fait venir pour entendre son point de vue. Convaincu, il l’engage comme secrétaire en 1958. Jusqu’à la conférence de Lushan, qui conduit à son bannissement. Il passe plusieurs années de détention en camp, puis dans la prison de Qincheng, près de Pékin, durant la Révolution culturelle.

  • vice-ministre des ressources en eau et en électricité: 水利水电部副部长
  • le projet du barrage des Trois-Gorges: 三项大坝项目
  • le fleuve Yangzi: 长江
  • bannissement 放逐
  • la prison de Qincheng: 秦城监狱

Il sera libéré en 1975, mais ne réintégrera le parti qu’en 1978, après que Deng Xiaoping eut consolidé son pouvoir. Li Rui retourne au ministère des ressources en eau – et redevient un opposant au barrage des Trois-Gorges, promu par une partie de la direction chinoise. La construction du barrage sera approuvée au début des années 1990, après le départ en retraite de Li Rui en 1984 et sa mise à l’écart à la suite de l’écrasement du mouvement de Tiananmen.

  • mise a l’ecart: 靠边站
  • l’ecrasement du mouvement de Tiananmen: 天安门运动的镇压
20190221-p28-lirui.txt · 最后更改: 2019/03/04 10:07 由 80.15.59.65