User Tools

Site Tools


20190223-p5-venezuela

Au Venezuela, « les gens préfèrent mourir chez eux »

Rassemblement d’infirmières, à Caracas, le 5 février. FABIOLA FERRERO/VII MENTOR PROGRAM POUR « LE MONDE » Jean-Pierre Bricoure

La crise sanitaire est au cœur de la polémique sur l’aide d’urgence promise pour le 23 février par Juan Guaido

REPORTAGE

CARACAS - correspondance

Dans une ruelle de Caracas, près du centre-ville historique et ses rares magasins encore ouverts, l’endroit tient de la forteresse moderne. Derrière les grilles, l’entrée est gardée par un militaire en uniforme, l’arme à la main et le regard indifférent sur un hall entièrement vide. Devant la sortie, à l’autre bout de cet hôpital pédiatrique JM de Los Rios, le plus grand des quatre établissements pour enfants de la capitale vénézuélienne, un autre soldat est assis à côté d’un membre de la milice bolivarienne, ce corps spécial créé par le gouvernement et armé par les militaires.

  • une ruelle:小巷
  • tenir de: 像。。。一样。

Chaque visiteur doit montrer patte blanche avant de quitter l’hôpital. Officiellement pour éviter les vols de médicaments et d’équipements. « Une aberration », souffle Laura, infirmière trentenaire, officiant depuis plusieurs années dans l’établissement et qui ne dira pas son vrai nom par peur de représailles. « C’est simple, nous manquons de tout, il n’y a plus rien, ni antibiotiques ni ustensiles. »

  • montrer patte blanche:présenter les garanties, les autorisations ou les qualités nécessaires pour être admis dans un lieu ou dans un groupe
  • une aberration: absurdité. 注意和英语里意思的差别。
  • antibiotiques: 抗生素
  • ustensiles 基本的工具,(比如针筒,托盘之类)

Suivre cette jeune femme dans les couloirs de l’hôpital, c’est dériver sur une mer de souffrance et de solitudes. Seules deux salles d’opération sur neuf sont encore en état de marche. « Et encore, il faut pour cela que les parents des enfants achètent tout, même les gants et le savon, pour l’opération et les traitements. »

Aux étages, les vitres sont cassées, les murs écaillés, les plafonds défoncés. Certains lits n’ont pas de matelas. Les fauteuils sont usés à l’os. Des couloirs entiers sont condamnés. Les quelques dessins d’enfants sont impuissants à consoler l’extrême désolation. « Les gardes sont là dans tous les centres hospitaliers pour nous montrer que le pouvoir continue à contrôler la situation, et surtout pour éviter les journalistes », décrit-elle.

  • les murs écaillés 墙皮驳落. (VPF.p.250) le restaurateur s’occupe de la restauration de l’œuvre altérée par le temps. Il la nettoie, retouche = effectue des retouches, en particulier quand la penture est écaillée = endommagée = abîmée. L’intervention sera plus ou moins importante.
  • les plafonds défoncés 天花板脱落
  • les fauteuils sont usés a l’os: 椅子都破旧到“骨头”都露出来了

En 2016 déjà, le New York Times avait publié un long reportage sur l’état du système de santé au Venezuela. Il pointait l’indigence, le délabrement et la situation catastrophique des soins dans plusieurs établissements. Le papier rappelait comment la crise économique avait provoqué une urgence sanitaire avec le taux de mortalité des jeunes mères multiplié par cinq. L’article, illustré par des images bouleversantes et amplement partagé sur les réseaux sociaux, avait provoqué un choc national. « Nous savions que la situation était désastreuse, que des enfants mourraient de dénutrition et d’autre part un manque de personnel médical, mais pas à ce point », insiste la soignante.

  • l’indigence:grande pauvreté
  • le délabrement: 陈旧破烂
  • dénutrition: malnutrition. 营养不良
  • la soignante: 指护士Laura。

« Quand les dollars entraient... »

A l’époque, le président Nicolas Maduro avait écarté les critiques, affirmant que « nulle part au monde,excepté à Cuba,il n’existe un meilleur système de santé que le vénézuélien ».

Depuis, et malgré les dénégations du régime, la situation a empiré. La santé est même devenue la partie la plus douloureuse de la crise que traverse le pays. Au point de s’être installée au cœur de la polémique qui secoue le Venezuela ces dernières semaines sur l’aide d’urgence promise pour le samedi 23 février par l’opposant Juan Guaido, qui s’est autoproclamé président en janvier.

  • empirer 恶化

« Le système s’est effondré, plus rien ne marche », affirme le docteur Alejandro Risquez. Pédiatre et épidémiologiste reconnu, il est une des voix critiques du système depuis plusieurs années. Il a participé plusieurs fois aux réunions avec les représentants des Nations unies pour dresser le diagnostic annuel des services de santé vénézuéliens. « A partir de 2015, les officiels du régime ont commencé à ne plus divulguer leurs chiffres, affirme-t-il. L’année suivante, ils n’ont donné que le taux de mortalité infantile. Il baissait chez nos voisins, chez nous il augmentait de 30 %. »

  • pédiatre 儿科医生
  • épidémiologiste 传染病医生

Pendant les premières années du régime chaviste, de nombreux spécialistes ont reconnu que les programmes gouvernementaux comme les missions Barrio Adentro, touchant les zones les plus pauvres du pays, ont permis des avancées en matière de santé publique. Avec les accords signés par Fidel Castro au début des années 2000, environ 35 000 médecins ou aide-soignants cubains se sont installés dans les quartiers. Les missions Barrio Adentro II sont ensuite venues en aide aux cliniques et aux petits dispensaires, ou aux centres de diagnostic.

« Jusqu’au mitan des années 2010, une époque où les dollars entraient, tout allait apparemment pour le mieux, explique le médecin. Mais la corruption s’est enracinée. Au ministère, les militaires ont pris les commandes. Les projets ont commencé à capoter. Des sommes colossales ont été investies dans les hôpitaux, de 2008 à 2013, mais rien n’a marché. »

  • s’enraciner 根深蒂固
  • capoter: 崩塌

En 2012, un an avant la mort d’Hugo Chavez, le prix du pétrole commence à dévisser. Sous Nicolas Maduro, le baril passe de 120 à 40 dollars, une catastrophe pour le pays qui possède les plus grandes réserves de la planète. « La machine s’est arrêtée, dit M. Risquez. Soins défaillants, hyperinflation et pénuries : les gens ont fini par ne plus se soigner ou sont partis. Jusqu’en 2015, j’avais entre soixante et cent patients par jour. Ils ne sont plus que trois. »

  • dévisser 急降
  • soins defaillants: 失败的医护(VPF.p.134) Hélas, la mémoire de cette actrice est de plus en plus défaillante (=faible). Ses défaillances lui posent de graves problems au théâtre.

En novembre 2018, un rapport de Medicos por la Salud, un réseau de médecins qui récolte des données sur la crise sanitaire depuis 2014, est à ce titre cruellement révélateur. Selon l’enquête, la moitié des services de rayons X du pays ne fonctionnent pas, et 18 % seulement par intermittence. Plus de la moitié des laboratoires sont fermés, plus de la moitié des hôpitaux subissent des pannes électriques, les trois quarts manquent d’eau courante et les deux tiers connaissent des pénuries de médicaments – ce taux monte à 83 % dans la capitale.

Seul dans un lit sale

« C’est révoltant d’avoir autant de pétrole enfoui sous nos pieds et de voir les gens mourir parce qu’il n’y a plus de médicaments », souffle Castro Mendez, docteur spécialisé en infectiologie à Caracas. D’après ce spécialiste proche de l’opposition, le pays a enregistré un excédent de 180 000 décès sur dix ans, soit un mort toutes les trente minutes pour des raisons dites « anormales » – traitement interrompu, dysfonctionnement de machine à dialyse ou respiratoire, absence d’oxygène dans une ambulance…

  • révoltant: choquant.
  • traitement interrompu 中断的治疗

« On meurt de malaria au Venezuela plus qu’ailleurs, ajoute-t-il. Les cas de tuberculose et de diphtérie se multiplient. Il n’y a plus de traitement contre la leishmaniose [une maladie parasitaire très invalidante voire mortelle] dans tout le pays, et que dire des traitements contre le cancer que l’on ne trouve plus que sur le marché noir. »

  • diphtherie 白喉
  • leishmaniose 利什曼病
  • invalidante: disabling。 使失去功能

Corruption, vols, trafics et détournements : les histoires sordides finissent par constituer le lot quotidien de ce Venezuela au bord de la consomption. A Barcelone, une ville sur la côte, les autorités ont arrêté le directeur de l’hôpital public pour avoir volé des machines respiratoires ainsi que des solutions intraveineuses afin de les revendre.

  • détournement 挪用公款(VPF.p.192) L'employé de banque a été arrêté pour malversations: il a détourné de l’argent des clients a son profit. Il est accusé de détournement de fonds.
  • sordide: miserable
  • des solutions intraveineuses 皮下注射用的溶液

Il y a encore deux mois, raconte la jeune infirmière Laura, un camion de médicaments, envoyé par une fondation, était parvenu jusqu’à l’hôpital JM de Los Rios. Les caisses ont été déchargées, puis tout a disparu. « Des enfants sont morts pour ça », glisse-t-elle.

Laura dit enregistrer une mort tous les quatre, cinq jours, parfois plus. « Mais les gens ne viennent plus, ils préfèrent mourir chez eux. »

Dans une chambre du premier étage, Luiza, 4 ans. Elle est ici depuis un mois avec une infection respiratoire. Elle a attrapé une maladie nosocomiale. Plus loin, José, 3 ans. Il dort seul dans un lit sale, les yeux à moitié ouverts. Il est atteint de macrocéphalie. Opéré une première fois, il attend une deuxième intervention. « Je me souviens d’Ismaël, glisse Laura, il avait attendu un an pour une opération du cœur. »

  • nosocomial 院内感染
  • macrocéphalie 大头娃娃症

Bien sûr, la jeune infirmière voudrait que l’aide humanitaire promise par l’opposition arrive au plus vite, et ce malgré l’envoi, par Nicolas Maduro, de l’armée à la frontière. Elle sait que cette aide ne représente qu’une goutte d’eau, « mais elle permettra peut-être de révéler enfin l’ampleur de cette catastrophe ».

20190223-p5-venezuela.txt · Last modified: 2019/02/26 06:41 (external edit)