用户工具

站点工具


20190312-p6-italie

Les alliés de l’Italie inquiets de son rapprochement avec la Chine

Jérôme Gautheret Et Frédéric Lemaître

Rome envisage de s’associer au projet de « nouvelles routes de la soie » promu à Pékin

ROME, PÉKIN - correspondants

La nouvelle, annoncée par le sous-secrétaire d’Etat italien au commerce, Michele Geraci, a semé le trouble chez l’ensemble des partenaires stratégiques de l’Italie. Rome s’apprêterait, vendredi 22 mars, à l’occasion d’une visite officielle du président chinois, Xi Jinping, à signer un protocole avec Pékin concernant son projet de « nouvelles routes de la soie ». La formalisation de l’accord pourrait intervenir le jour même où, à Bruxelles, se tiendra un conseil européen. Difficile d’imaginer symbole plus embarrassant, alors que depuis la constitution du gouvernement Conte, au printemps 2018, les relations entre l’Italie et l’UE sont particulièrement tendues.

  • semer le trouble: 制造麻烦
  • la constitution du gouvernement Conte: 孔蒂政府的建立。

En signant ce document d’intention, le gouvernement italien deviendrait un partenaire privilégié de la Chine dans son grand projet eurasiatique. En retour, Pékin s’engagerait à investir dans des infrastructures italiennes : on parle du transport ferroviaire, mais aussi du port de Trieste. « Avec toutes les précautions nécessaires, cette adhésion (…) représente une opportunité pour notre pays », a assuré le premier ministre italien, Giuseppe Conte, vendredi 8 mars, à Gênes. Pourtant, c’est justement la faiblesse des « précautions » italiennes qui préoccupe les alliés traditionnels de l’Italie, en premier lieu les Etats-Unis.

  • la faiblesse des précautions: 预防措施的虚弱

Commencées en 2017, à l’époque du gouvernement de centre-gauche de Paolo Gentiloni, les négociations en vue de l’accord ne sont pas à mettre uniquement au crédit de l’actuel gouvernement italien, constitué de l’alliance de deux formations, la Ligue (extrême droite) et le Mouvement 5 étoiles (antisystème), qui multiplient les signes de défiance envers les alliés traditionnels du pays. Il s’inscrit dans la continuité des efforts italiens pour s’attirer les bonnes grâces des investisseurs chinois, qui ont conduit par le passé à des opérations spectaculaires, comme l’acquisition du géant du pneumatique Pirelli par China Chemical, en 2015.

  • le géant du pneumatique Pirelli: 轮胎巨人Pirelli

Opacité

Mais, ici, il ne s’agit pas uniquement d’un pays économiquement affaibli qui cherche à traiter avec un puissant investisseur potentiel. En parvenant à un tel accord avec un membre fondateur de l’Union européenne, qui plus est membre du G7, Pékin obtiendrait un succès diplomatique majeur. « Si cela se fait, c’est une très mauvaise nouvelle pour la cohésion européenne », analyse le sinologue François Godement, expert de l’Institut Montaigne et auteur d’un rapport sur les relations entre la Chine et l’Union européenne.

  • la cohésion européenne:欧洲的整体一致性

De leur côté, les Chinois se félicitent que 123 pays et 29 organisations internationales aient déjà adhéré à la Belt and Road Initiative, nom officiel des « nouvelles routes de la soie », ce programme d’investissement qu’ils qualifient désormais de « bien public mondial ». Comme à chaque fois, ils font valoir à Rome les bienfaits que le pays peut en attendre.

  • faire valoir à: 向。。。强调
  • bienfaits: 好处

Vendredi 8 mars, le Global Times, quotidien chinois nationaliste, indiquait que l’adhésion de l’Italie aux « nouvelles routes de la soie » « stimulera l’économie locale et créera plus d’opportunités d’emplois ». « Nous envisagerons d’augmenter nos engagements en Italie et embaucherons davantage de personnes localement une fois que le projet commencera à se mettre en place », explique Ye Hui, directeur de ZPMC, principal constructeur mondial d’engins portuaires.

Les Chinois font aussi miroiter un essor du tourisme chinois en Italie. La Péninsule est déjà la troisième terre d’accueil des investissements chinois en Europe, derrière la Grande-Bretagne et l’Allemagne, mais l’Italie est un des grands pays européens que les Chinois ont le plus infiltrés, selon François Godement. « Parce qu’il y a beaucoup de migrants chinois, mais aussi parce que la Chine a déjà beaucoup investi dans les secteurs-clés italiens, notamment les télécommunications », note-t-il.

  • faire miroiter un essor du tourisme chinois en Italie. 展示一个中国赴意旅游大发展的前景。

Mais un accord entre la Chine et l’Italie aurait une portée politique non négligeable. Paradoxalement, malgré les affinités idéologiques entre la Maison Blanche et le gouvernement Conte, les Etats-Unis ont été les premiers à s’inquiéter publiquement de cet accord, en affirmant qu’il met en péril l’ensemble du dispositif d’alliance entre Rome et ses alliés occidentaux.

  • une portée politique non négligeable : 不可忽略的政治影响
  • mettre en péril: put in danger

Jeudi 7 mars, Wang Yi, le ministre chinois des affaires étrangères, a d’ailleurs réagi à ces pressions, sur le ton de la mise en garde. « L’Italie est un pays indépendant et nous croyons que vous resterez fidèles à la décision que vous avez prise de façon indépendante », a-t-il répondu à un journaliste de l’agence italienne ANSA.

En Europe aussi, une telle signature ferait débat. « Quand il y a une visite d’Etat, les pays européens mettent l’accent sur la signature de contrats et les Chinois sur celle d’un protocole d’accord. Quand Xi Jinping est passé en Europe à l’automne 2018, le Portugal en a signé un, mais pas l’Espagne. Déjà 14 pays européens ont signé un protocole, mais, jusqu’ici, aucun grand pays ne l’a fait. La France et l’Allemagne ont toujours dit non », témoigne un diplomate européen.

  • faire débat: 引发讨论

Les Européens reprochent notamment aux « nouvelles routes de la soie » leur opacité et le fait que ce sont quasi systématiquement des entreprises chinoises qui sont choisies pour réaliser les investissements, souvent liés aux prêts consentis par la Chine. Les Européens n’ont pas les moyens de s’opposer à un accord entre Rome et Pékin. Mais la Commission aura son mot à dire sur les appels d’offres qui seront lancés pour les investissements dans les infrastructures publiques.

20190312-p6-italie.txt · 最后更改: 2019/03/14 08:51 由 82.251.53.114