用户工具

站点工具


20190706-p5-hk

La Chine perd patience à Hongkong

Simon Leplâtre Et Harold Thibault (À Paris)

Pékin hausse le ton après la mise à sac du Parlement local par des manifestants, le 1er juillet

  • la mise a sac: saccage

SHANGHAÏ - correspondance

La patience de Pékin a atteint ses limites : discret depuis le début du mouvement de contestation, le gouvernement central a haussé le ton après le sac du Parlement de Hongkong, le 1er juillet, par des centaines de manifestants, contre un projet de loi permettant l’extradition vers la Chine. Le ministère des affaires étrangères a dénoncé des actes « graves et illégaux » qui « piétinent l’Etat de droit » et « portent atteinte aux intérêts fondamentaux » de Hongkong. Un premier suspect a été arrêté pour les manifestations des dernières semaines, vendredi 5 juillet : artiste de rue, Pun Ho-chiu, 31 ans, est accusé d’avoir participé au siège du quartier général de la police, le 21 juin, et d’avoir lancé des œufs sur les forces de l’ordre.

  • le sac: 洗劫
  • piétiner l’Etat de droit: 践踏法治。piétiner 也有裹足不前的意思。

Avant l’assaut des manifestants contre le Parlement, Pékin était resté dans la réserve, notamment pour ne pas perturber la rencontre du président chinois Xi Jinping avec son homologue américain Donald Trump au G20 d’Osaka, fin juin. Mais le ton a changé. « L’invasion du Parlement a constitué un tournant radical du point de vue du gouvernement chinois. Le Parlement est un symbole de l’autorité de la RAS [région administrative spéciale] de Hongkong et, implicitement, de l’autorité de la République populaire de Chine », constate Steve Tsang, directeur de l’institut sur la Chine de l’Ecole des études orientales et africaines, à Londres.

« Déconnecté du peuple »

La loi qui a suscité la mobilisation serait l’initiative de la chef de l’exécutif, Carrie Lam, et non de Pékin. Elle illustre le rôle ambigu de la dirigeante, pas élue au suffrage universel mais désignée, parmi un pool restreint de candidats, par un collège de 1 200 grands électeurs, eux-mêmes majoritairement acquis aux intérêts chinois. Elle doit anticiper les volontés de Pékin pour ne pas subir davantage de pressions et espérer un deuxième mandat – et est ainsi davantage à l’écoute de la direction du Parti communiste –, mais doit néanmoins composer avec ses propres citoyens. « Un dirigeant élu au suffrage universel n’aurait pas été aussi déconnecté du peuple, pointe Steve Tsang. C’est un problème commun aux quatre dirigeants qu’a connu Hongkong depuis la rétrocession en 1997. »

Pékin avait avancé en 2013 une proposition : le peuple de Hongkong pourrait bien élire son dirigeant au suffrage universel, mais les candidats seraient d’abord présélectionnés. Du point de vue chinois, pas question d’aller plus loin : comment imaginer que le Parti communiste n’ait pas un droit de regard sur la direction de la ville, qui pourrait par exemple passer aux mains d’un partisan d’une plus grande autonomie, voir de l’indépendance… « L’arrangement de 2013 était la limite de ce que Pékin pouvait tolérer. C’était un compromis mais, au moins, les dirigeants se seraient sentis responsables auprès de leur électorat à Hongkong, et pas seulement auprès de Pékin », poursuit le professeur Tsang. C’est cette offre, bien éloignée des attentes populaires, qui a suscité le mouvement des parapluies en 2014, trois mois d’occupation des principales artères.

Les autorités chinoises suivent de près les affaires locales, et font passer les ordres par leur bureau de liaison en plein centre de Hongkong. Le vice-premier ministre chinois chargé des affaires de Hongkong et Macao, Han Zheng, qui compte parmi les sept membres du comité permanent du Parti communiste, donnait l’approbation du prince en soutenant, pas plus tard que le 22 mai, que le projet de loi d’extradition « [renforcerait] l’Etat de droit » à Hongkong. Mais alors que la mobilisation montait en ampleur, le même M. Han se serait rendu en personne à Shenzhen, ville frontière de treize millions d’habitants, pour y voir en urgence Mme Lam : le lendemain, elle annonçait la suspension du projet de loi, sans se résoudre à son abandon total.

  • donner l’approbation du prince
  • sans se résoudre à son abandon total: without resort to its total abandon

C’est pourtant Carrie Lam qui payera le prix politique de la crise, alors qu’il lui reste trois années de mandat. « Pékin a perdu confiance en Carrie Lam, elle n’est plus qu’un canard boiteux, elle ne peut désormais plus qu’écouter les ordres venus directement de Pékin », estime Willy Lam, professeur associé à l’université chinoise de Hongkong, spécialiste de la politique en Chine.

  • un canard boiteux: 跛脚的鸭子。指边缘化了,起不了什么作用的人。

La radicalisation des manifestants, dans leur idéologie et dans leur méthode, place le débat sur un terrain sécuritaire plus favorable à Pékin : non plus le mode de désignation du dirigeant, mais la lutte contre la violence de jeunes désormais présentés en Chine comme des casseurs, et plus largement contre le séparatisme et pour l’unité de la mère patrie. Des thèmes bien connus dans la gestion des minorités jugées à problème, les Tibétains et les Ouïgours, et qui fédèrent le peuple chinois, nourri de discours sur l’unité et la grandeur nationale, tandis que la démocratie est un sujet hautement sensible. D’ailleurs, les manifestants ont brandi l’ex-drapeau de Hongkong sous domination britannique au Parlement.

L’instabilité à Hongkong justifiera, vu de Pékin, de tenir les rênes bien plus court. Les dirigeants chinois « vont faire tout ce qui est en leur pouvoir à part avoir recours directement à l’armée : renforcer les relais du Parti communiste, positionner davantage de membres des services de sécurité à Hongkong, et contrôler le processus politique de bien plus près », dit William Lam. La presse officielle chinoise a publié mardi, au lendemain de l’assaut contre le Parlement, les photos d’un exercice d’entraînement de sa garnison dans l’ancienne colonie britannique, qui compterait 6 000 hommes. Probablement pas une menace, mais une démonstration de force.

  • tenir les rênes bien plus court: 更严格的控制
20190706-p5-hk.txt · 最后更改: 2019/07/06 20:27 由 80.15.59.65